10/10/2016 : journée mondiale contre la peine de mort

Plus des deux tiers des pays du monde ont désormais aboli la peine capitale, une victoire importante pour les défenseurs des droits de l’homme. Cette sanction a pratiquement été effacée de la carte en Europe et en Amérique du sud et son abolition progresse sur le reste du globe.

A contre courant du mouvement abolitionniste, des États, soucieux d’assurer leur sécurité et celle de leurs populations, ont récemment fait usage de la peine de mort comme punition ultime, à la faveur d’attaques terroristes touchant leurs pays. Au cours des dix dernières années, le Nigeria, le Bangladesh, l’Inde, la Tunisie et d’autres ont adopté des lois qui élargissent le champ d’application de la peine de mort, en ajoutant certains actes terroristes à la liste des infractions passibles de la peine de mort.
Plus récemment, après des années de moratoire, le Pakistan et le Tchad ont repris les exécutions au nom de la lutte contre le terrorisme.

À l’initiative de la Coalition mondiale contre la peine de mort, les abolitionnistes du monde entier se mobilisent le 10 octobre pour tenter de convaincre les gouvernements et les opinions publiques de ces pays de renoncer à la peine capitale. L’ACAT participe à cette journée.

10 raisons d’abolir la peine de mort.

 

 

 


Evénement de l'agenda

du Jeudi 29 Septembre 2016 au Mardi 11 Octobre 2016