11 février : le Dimanche de la Santé

Avec l’équipe du Service Évangélique des Malades (SEM) de l’ensemble paroissial de St-Étienne

11 février : le Dimanche de la Santé

Chaque année depuis 1992, l’Église Universelle célèbre la Journée Mondiale du malade les 11 février, en la fête de Notre-Dame de Lourdes. Les différents diocèses de France déclinent cette initiative en un « Dimanche de la Santé », l’occasion de rappeler à tous la nécessité d’accompagner les personnes souffrantes et de sensibiliser chacun à préserver le don de la santé. L’année dernière, dans son message adressé pour l’occasion, le pape François insistait sur la nécessité de porter une attention spéciale à la condition des souffrants et de rendre grâce pour la vocation des proches, des personnels de santé et des volontaires qui leur prodiguent des soins.

Concrètement, le Dimanche de la Santé se vit d’abord en paroisse lors de la liturgie dominicale, le dimanche le plus proche du 11 février. Parce que c’est une priorité évangélique, l’Église est présente sur le terrain de l’accompagnement, au sein des aumôneries hospitalières et avec ses équipes de bénévoles qui œuvrent aux côtés d’associations laïques où tant de personnes de bonne volonté s’engagent aussi. Encourager tous ces volontaires, qui bien souvent dans la discrétion et la simplicité se rendent présents auprès des malades, parfois seuls ou isolés, de leurs familles, est l’une des dimensions du Dimanche de la santé. Les inviter à approfondir leur engagement, à poursuivre leur formation, à donner du sens à ce service et à cette mission l’est aussi.

Afin de permettre aux assemblées de chrétiens de prier en lien avec cette Journée mondiale, il revient donc aux paroisses et aux équipes de Service Évangélique des Malades (SEM) d’organiser l’événement. C’était le cas, par exemple, de l’ensemble paroissial de Saint-Étienne à Toulouse qui s’est réuni en amont pour préparer la journée.

« Montre-moi ton visage », c’est le thème national qui a été retenu pour l’édition 2018. Avec ce choix, l’idée est de rappeler que sur le visage de chaque être humain, encore davantage s’il est éprouvé et défiguré par la maladie, brille le visage du Christ. À partir de ce thème, il a été décidé une même déclinaison de propositions pour chacune des quatre paroisses qui constitue l’ensemble paroissial. Que ce soit à la cathédrale Saint-Étienne, à la Dalbade, à Saint-Aubin comme à la Daurade, les chants, le psaume, les intentions de prière de la prière universelle, écrites par les plus fragiles,… seront partout les mêmes. La messe s’ouvrira par une procession : des équipes du SEM et des malades ouvriront le cortège en portant des panneaux qui montreront des visages incarnant le thème. D’autres panneaux afficheront l’un ou l’autre de ces trois versets : « C’est ta face Seigneur que je cherche » (Ps 26), « Ne me cache pas ton visage le jour où je suis en détresse » (Ps 101) ou encore « Montre-nous ton visage et nous serons sauvés » (Ps 79). Toutes ces réalisations seront déposées au pied de l’autel pour la messe. Quatre mêmes affiches seront aussi apposées dans les paroisses du secteur. Enfin une image-prière sera remise aux paroissiens : elle mentionnera le nom d’une personne pour qui prier ou à visiter, ce qui favorisera la mise en place d’une chaîne de prière.

Cette journée sera aussi l’occasion de présenter l’équipe locale qui constitue le SEM et une belle opportunité pour elle de rappeler que beaucoup de personnes en souffrance ne pouvant se déplacer pour assister à la messe, tous les chrétiens sont invités à rejoindre les équipes bénévoles du SEM qui vont porter le Saint Sacrement aux malades. Enfin les custodes, dont l’utilité sera expliquée par un mot du prêtre célébrant, seront bénies au cours de la messe.

 

« Nous te présentons Seigneur,
le visage des personnes que nous visitons :

Marcelle, Jeanne, Jacques, Angèle, Jeannine, Françoise,
Agnès, Annie, Roger, Marie-Claire, Germaine, Guilaine,
Geneviève, Suzanne, Virginie, Josette, Hugues,
Étienne, Bénédicte, Pierre, Sabine, Bernadette »

► Pour contacter l’équipe SEM près de chez vous : http://toulouse.catholique.fr/Service-diocesain-de-la-Pastorale-de-la-Sante

 


Actualité publiée le 6 février 2018

 

 

Prière universelle de l’ensemble paroissial de Saint-Étienne

Seigneur,
Nous te prions pour toutes les personnes qui subissent la maladie et dont les traitements sont lourds et déshumanisants. Nous te prions aussi pour ceux qui en ont assez de vivre. Permets-leur de garder l’Espérance et nourris leur désir de t’adresser dans la confiance leurs doutes et leurs espoirs.

Seigneur,
Aide tous ceux qui accompagnent les malades et les personnes âgées à croire en Ta bonté et en Ta tendresse au quotidien.
Pour les soignants qui souffrent dans leur travail du manque de temps, de qualité relationnelle, de la surcharge de travail, de sous-effectifs… soutiens-les et renouvelle leurs forces afin qu’ils soient au service des plus fragiles, épanouis dans leur fonction.

Seigneur,
Lorsque je vais à la rencontre de la personne malade, diminuée, parfois défigurée par l’âge, la souffrance ou la maladie, donne-moi ton visage pour que mon visage puisse manifester ta tendresse, ta bienveillance. Guéris-moi de mes peurs et de mes appréhensions.

Seigneur,
Donne-nous un regard bienveillant sur toutes les infirmités physiques ou psychiques, sachons regarder et entrer en amitié, sachons donner selon nos possibilités et prier pour ceux que nous rencontrons.

L’Église fête aujourd’hui Notre-Dame de Lourdes. Demandons à l’Immaculée Conception la grâce de voir sur le visage de chaque être humain, même défiguré ou éprouvé, que brille le visage du Christ. Que notre regard soit bienveillant et fraternel envers ceux que nous côtoyons. Donne-nous la grâce de compréhension, de lucidité et d’entraide.

 

 


Nous te présentons Seigneur, le visage des personnes que nous visitons :

Marcelle, Jeanne, Jacques, Angèle, Jeannine, Françoise, Agnès, Annie, Roger, Marie-Claire,, Germaine, Guilaine, Geneviève, Suzanne, Virginie, Josette, Hugues, Etienne, Bénédicte, Pierre, Sabine, Bernadette