3 nouveaux prêtres pour le diocèse de Toulouse

3 nouveaux prêtres pour le diocèse de Toulouse

Trois nouveaux prêtres pour le diocèse de Toulouse ! #ordinations2016

 

Ce dimanche 26 juin, Monseigneur Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, ordonnera trois nouveaux prêtres pour le diocèse de Toulouse : Gérard HALL, Thierry PORRAL et Grégoire ZOBLER.

Leur formation pour devenir prêtre comprend 6 années d’études et de formation tant au séminaire qu’en paroisse. A la source, Jésus choisit douze apôtres : ils sont ses disciples et accueillent ainsi son enseignement. Mais ils sont aussi ses apôtres, parce qu’il les envoie pour poursuivre sa mission et devenir les témoins permanents de la Bonne Nouvelle. Les prêtres sont les successeurs des apôtres, serviteurs du peuple de Dieu.

• Gérard Hall, 56 ans, a une vocation qu’on appelle « tardive » ! Ancien ouvrier agricole, il redécouvre la foi à 26 ans avant de s’orienter comme instituteur au Mirail. Il y a quelques années, Gérard entend l’appel de Dieu à servir comme prêtre avec un charisme particulier pour les plus pauvres.

• Thierry Poral, 47 ans, est d’une famille de culture chrétienne mais se tient éloigné de la foi. Il suit des études d’économie et enchaîne les petits boulots. A 27 ans, sur un marché, il achète une Bible et change alors sa manière de vivre et pratique sa foi. Aujourd’hui, il aspire à une vie de prêtre de proximité en lien avec les laïcs.

• Grégoire Zobler, 27 ans, a ressenti l’appel du Seigneur enfant. Issu d’une famille de 9 enfants, il a vécu sa foi au sein de son environnement familial et de ses activités. Parti en coopération à Haïti, Grégoire a déjà connu beaucoup de réalités sociales et ecclésiales lors de ses insertions en paroisse. Il souhaite être un prêtre missionnaire qui donnera le goût du Seigneur.

 

Lors de ces ordinations, par l’imposition des mains et la prière d’ordination, Monseigneur instituera ces trois nouveaux prêtres. Il ordonnera aussi diacres en vue du sacerdoce trois membres de la Communauté des Béatitudes. Trois frères dominicains seront aussi ordonnés par Mgr David Macaire, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France en Martinique le samedi 25 juin au couvent des dominicains de Toulouse.

 

Dans la France entière, une centaine de prêtres seront ordonnés dans une vingtaine de diocèses. Cette foison d’ordinations constitue une immense joie pour le diocèse de Toulouse.

 

Quelques informations sur le rituel : Dès l’ouverture de la célébration, les futurs prêtres sont appelés par leur nom, chacun répond : "Me voici". Au terme de l’homélie, les candidats s’engagent à remplir leur ministère en communion avec leur évêque "avec l’aide de la grâce de Dieu". Ils le font en répondant à plusieurs questions posées par l’évêque : "Oui, je le veux. Je le promets". Ensuite, ils s’allongent sur le sol : c’est la prostration. Viennent ensuite les actes essentiels de l’ordination : l’imposition des mains est un geste tout simple qui se perpétue depuis les premiers temps de l’Eglise. Supplication silencieuse et recueillie à laquelle tous sont invités à participer. Au moment de l’onction des mains : l’évêque oint les mains des nouveaux prêtres du saint Chrême (le même que celui qui a marqué leur front le jour de la confirmation). Cette huile parfumée conforme au Christ. La remise du pain et du vin : ce geste fait la transition avec la célébration de l’Eucharistie et fait partie de la préparation des dons pour l’offertoire. A la fin de la messe, l’envoi en mission est particulièrement développé : l’évêque annonce souvent la prochaine mission du nouveau prêtre.

 


Album photo