Édito

Bienvenue aux Pères Georges, David et Patrice !

C’est de Pologne, de la République Démocratique du Congo et du Burkina Faso que nous viennent les Pères Georges (au mois de juillet), David et Patrice (aux mois de juillet et d’août) pour nous aider cet été. Notre Ensemble paroissial fera, en quelque sorte, l’expérience de l’universalité de notre Mère la Sainte Église puisque nous confessons sa catholicité. Catholique veut dire universel, c’est-à-dire que la Bonne Nouvelle de l’Évangile, son message, s’adresse à toutes les nations, à tous les peuples de toutes langues (Mt 28,19) selon la volonté de son Chef qui est le Christ (Eph.5,23).

Tous, nous avons à accueillir cette Bonne Nouvelle d’où qu’Elle nous vienne à partir du moment qu’Elle est fidèle à l’enseignement de l’Église. Tous, nous avons besoin de cet Évangile de Jésus Christ si nous voulons être sauvés et connaître le Père révélé par le Fils car c’est cela la Vie éternelle (Jn 17,3).

Tous, nous avons à nous laisser enrichir de la vie de l’autre, de son expérience comme nous avons le devoir de partager à l’autre notre expérience. C’est une des exigences de la vie chrétienne catholique authentique qui est aussi signe de la communion fraternelle. C’est une expression de l’accueil que nous nous devons les uns les autres qui témoigne combien l’autre compte à mes yeux et combien je l’aime de l’amour de Jésus. C’est un mode tout à fait louable car, finalement, il prend soin de la vie du frère que Dieu me confie (Gn 4,9-10 ; Mt 25,35).

Cette venue de nos frères, cet été, est une grâce que le Seigneur nous accorde en nous proposant de vivre un accueil vraiment fraternel digne de l’Évangile. Concrètement cela peut se faire en les invitant à partager un repas. S’assurer du déjeuner de midi et du dîner du soir. S’assurer aussi des déplacements des pères David et Patrice. Il convient que ce ne soient pas toujours les mêmes qui se dépensent !!! Le Père Cyrille sera présent au mois d’août et moi-même, pendant celui de juillet.

Chers amis paroissiens, que chacun entende la voix du Seigneur qui l’invite tout d’abord à l’accueil et au partage pour que soient vraiment bénis ceux qui nous viennent au Nom du Seigneur (Mt 21,9), afin de l’appeler ensuite « Béni(e) de mon Père » (Mt 25,34). Ce sera alors pour tous et chacun un bon été chaleureux, fraternel, chrétien, universel donc catholique !!!

Abbé Régis l’Huillier+, curé.

NB : Si certains désirent profiter de la présence d’un prêtre pour discuter avec lui, n’hésitez pas à prendre contact au secrétariat du Presbytère. En effet, durant l’année, vos prêtres sont moins disponibles, ce qu’ils regrettent beaucoup ; d’où l’intérêt de profiter de la présence de ces trois prêtres.