Janvier 2016

Bonne et sainte année 2016

Edito :

 

Pour cette nouvelle année 2016, la newsletter du service de la Diaconie fait peau neuve, c’est notre façon de vous souhaiter une sainte année ! La forme change mais le fond reste le même, avec ses quatre rubriques. Cette Newsletter ne peut vivre que par vos participations, alors merci a tout ceux qui nous envoient des retours sur des expèriences de solidarite, de fraternité, merci a ceux qui nous envoient leurs annonces : c’est avec joie que nous les diffusons. Ce debut d’année est riche en propositions avec notamment samedi prochain, le Conseil Diocesain de la Solidarité et de la Diaconie. Il est important que nous soyons nombreux pour montrer à notre évêque la diversité et le dynamisme de son diocèse. Pour tout ceux qui souhaitent se former aux projets de diaconie en laissant une large place aux pauvres, nous faisons deux propositions : une formation action (3 samedis, la premiere étant le 6 février) et une conférence débat le 11 février. Nous éspérons vous voir nombreux à ces rendez vous !

 

Parole de pauvres

 

« J’ai appris avec le temps à savoir regarder les choses et les personnes de l’intérieur, pour trouver la beauté. Et toute cette joie durable, j’en suis persuadé, c’est dû à ma foi. Croire, être positif, savoir que demain sera plus beau qu’aujourd’hui, avoir foi en l’homme. »

« Savoir regarder autour de soi. Cela s’apprend par l’expérience : c’est le temps, les épreuves aussi bien sûr, là où on s’est planté, où on a su rebondir. On apprend plus des échecs que des réussites. On rebondit mieux. On voit mieux les belles choses, forcément on trouve de la joie, quand on est passé par le bas. Quand on est en haut, on ne voit pas ce qui se passe en bas. Quand on est en bas, on peut espérer voir ce qui se passe en haut ».

« C’est les pauvres qui nous révèlent Dieu. C’est parce que vous êtes dans vos souffrances, dans la galère, dans le plus bas, que vous révélez Dieu. Et ça, c’est beau ! Et je crois que les gens qui sont autour de nous et qui ne savent pas ce que c’est de ramer, vous leur dites Dieu ».

Paroles extraites de partages entre les membres du Réseau St Laurent Lourdes Août 2015.

 


Actualité publiée le 24 octobre 2016