Depuis 55 ans, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement lutte durablement contre la faim en s’attaquant à ses causes, des plus locales aux plus globales. Il soutient 697 projets initiés par des acteurs locaux dans 66 pays et continue ici le travail de sensibilisation et les actions de plaidoyer.

En 2018, le CCFD-Terre Solidaire propose une démarche spirituelle pour le Carême, du 14 février au 1er avril, ainsi qu’un appel à la solidarité autour du thème « Avec nos différences, tissons ensemble une terre solidaire* »

Une brochure propose des animations pour le Mercredi des Cendres et les 5 dimanches de Carême, avec les étapes suivantes : s’approcher, se laisser toucher, se lier, se donner, s’élever. Un poster pour les églises et des livrets personnels sont disponibles** avec un montage d’Agnès Cauvé : une photo prise lors d’un sauvetage de migrants à bord de l’Aquarius sur fond de tissage. 

« Quoi de plus beau que la rencontre ? Rencontrer l’autre, son visage, la lumière qui en émane, le poids de la vie qui s’y inscrit, voir en lui une présence brillante. Laissons-nous toucher par nos différences, ce que nos visages portent d’Humanité : ils nous ouvrent au monde. Ensemble, tissons des liens de partage », écrit Agnès Cauvé qui fait écho au message du pape François pour la journée des migrants.

Dans le diocèse de Toulouse, nous accueillerons un partenaire Rom de Roumanie, suite à un voyage de bénévoles l’été dernier dans ce pays ; l’association invitée s’appelle Romano BoutiQ et promeut l’artisanat typique de la culture rom locale : une bonne occasion de dépasser nos préjugés.

Des temps forts seront organisés pendant son séjour en Mars, notamment la fête Bouge ta planète, le samedi 17 Mars, dans le doyenné de Muret.

Notez aussi la 3è édition du Trail Solidaire, le 8 Avril, à Roumengoux, à la limite de l’Ariège et de la Haute-Garonne, dans le cadre du projet Chemins de St-Jacques-Terre solidaire.

* https://ccfd-terresolidaire.org/mob/action-et-spiritualite/vivre-le-careme-2018/

** Permanence du Lundi au Mercredi, de 14h30 à 17h30

CCFD – Terre Solidaire : 28 rue de l’Aude - 31500 Toulouse
tél. 05 62 47 21 39 - ccfd31 chez ccfd-terresolidaire.org

plus de précisions sur http://ccfd31.fr/

 

 

Rencontres avec Luminita Ancuta et Romano ButiQ

L’association Romano ButiQ est partenaire du CCFD-Terre Solidaire en Roumanie

Romano ButiQ lutte contre les préjugés dont les Roms sont victimes dans leur propre pays et met en valeur la richesse de leur culture. Elle accompagne 200 artisans pour la création d’entreprises, l’amélioration des techniques et l’adaptation de leurs produits au goût du jour ; certaines familles profitent déjà d’une amélioration de leur situation et du droit de ne pas devoir migrer pour survivre.

Jeudi 15 Mars :

  • 10h30 : avec notre Evêque
  •  12h  : au séminaire St Cyprien
  • 19h30 : au Centre paroissial de Colomiers*

Vendredi 16 Mars :

  •  7h30 : dans la matinale de Radio Présence
  • 11h30 : au CLAE de l’Ecole Littré
  •  18h  : à la Maison de la Fraternité de Castanet*

Samedi 17 Mars :

  • 10h30 : avec des jeunes (paroisse du Sacré Cœur)
  •  14h  : Bouge Ta Planète à Seysses (La Mothe)*

Dimanche 18 Mars :

  •  10h        : messe à la paroisse du Sacré Cœur*
  • à partir de 15h : à la salle des fêtes de L’Union*

Lundi 19 Mars :

  • 20h30 : à l’Espace Diversités-Laïcité de Toulouse*

Mardi 20 Mars :

  • à partir de 10h : au Prieuré de Boulogne sur Gesse*
  • à partir de 15h30 : à la salle paroissiale de Luchon*

*Rencontres ouvertes à tous

Vous pouvez découvrir notre démarche sur http://ccfd31.fr/ ainsi que l’action de cette association sur https://uneseuleplanete.org/Comment-les-populations-Roms-arrivent-elles-a-s-039-integrer-sur-les-lieux-ou-98

Romano ButiQ

Soutenir l’insertion économique des communautés roms de Roumanie en valorisant leurs savoir-faire artisanaux : c’est le défi relevé depuis de 2 ans par l’association Romano ButiQ.


Vanniers, forgerons, orfèvres, tisserands... Autrefois, on les identifiait directement à leur artisanat. Le nom même de leur groupe était celui de leur artisanat. Les Caldarii sont les chaudronniers ; les Rudarii, ceux qui travaillent le bois ; les Hamurari, le cuir...

Romano ButiQ, une jeune association roumaine fondée en 2011, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, s’emploie à revitaliser leur art. Une façon aussi de mettre en lumière la richesse de la culture rom et son apport au patrimoine roumain. Romano ButiQ a d’abord organisé des séances de formation auprès de 1 800 artisans, mettant l’accent sur les opportunités qu’offre l’économie sociale et solidaire.

Romano ButiQ a retenu 200 artisans et artisanes – parmi les plus habiles – à qui elle fournit aujourd’hui un soutien plus spécifique : aide à la création et à la gestion d’entreprises d’économie sociale, amélioration des techniques et mise en relation avec des designers pour adapter les produits au goût du jour.

Pour écouler leurs marchandises, les artisans ont été mis en réseau au sein de MesteshukarButiQ (boutique en ligne) Cette approche tranche avec les politiques d’assimilation qui cherchent généralement à reconvertir les Roms au lieu de miser sur leurs compétences. Certaines familles profitent déjà d’une amélioration sensible de leur situation et du droit de ne pas devoir migrer pour survivre.

Liens