Mars 2016

Ensemble, vivons une Eglise pour tous.

Edito

 

Ensemble, vivons une Eglise pour tous. En ce mois de mars 2016, le service de la Diaconie du diocése de Toulouse fête ses 1 ans et pour marquer l’évènement, un logo et un "slogan" ont été créés. Les trois croix nous rapellent que Jésus s’est fait proche de nous jusqu’à mourir au milieu de deux brigands. Les trois croix évoquent aussi les trois tâches fondamentales de l’Eglise : l’annonce de la Parole (prédication), la célébration des sacrements (liturgie) et le service de la charité (diaconie). Ces trois piliers de la vie chrétienne sont inséparables. L’Eglise doit annoncer mais aussi célébrer et vivre ce qu’elle annonce. Au nom des membres du service de la Diaconie du diocése de Toulouse, je profite de cette newsletter pour remercier Florence Serville qui a accepté de rejoindre l’équipe. Je profite de cet envoi également pour vous souhaiter une belle semaine sainte et de belles fêtes pascales. Et vous donne rendez vous le vendredi, juste après le dimanche de Pâques, pour une conférence-débat avec Jean Claude Caillaux, le 1er Avril. Venez nombreux et pensez à inviter largement !

 

 

 

 

 

 

 

 

Parole de pauvre

 

Paroles de personnes détenues....

"Le Père pensait que son fils était mort, il était parti. Il aimait dilapider. Du fait d’être ici, nous aussi, pour certains de nos proches, c’est comme si on était mort"

"Le fils était mort, il est revenu à la vie, c’est ce qu’on cherche nous, de revenir à la vie. C’est ce que n’a pas compris le deuxième fils. La parabole est géniale. Elle revient à nous".

"Ce texte nous appelle à une prise de conscience à travers le repentir avant qu’il ne vienne nous secourir dans les épreuves. En clair, la miséricorde se manifeste dans notre vie par une traversée absolue dans le désert"

"Un geste, une parole ou même un signe que tu me donnes me rend plus fort, plus droit dans mon coeur. Fais que tous mes maux ne détruisent pas ce que tu as construit pour moi et pour ceux qui croient en toi, mon Père miséricordieux"

"Merci, Seigneur. Je me sentais seule, je me croyais abandonnée, j’étais perdue et dans l’obscurité, je me suis tournée vers toi, Seigneur. Je t’ai remis mes peurs, mes doutes, mes angoisses. Et avec ta patience, ta bonté et ta miséricorde, tu as apaisé les tempêtes qui me menaient à la dérive, tu as soufflé sur les nuages qui me cachaient ta lumière, tu as calmé les eaux qui me faisaient trembler, tu m’as montré ta présence et ton amour. Chaque jour, tu es à mes côtés. Tu m’as appris à voir la beauté de la vie. Où que je sois tu es là, alors je n’ai qu’une chose à te dire. Merci, Seigneur."

Paroles partagées lors de rencontres et d’une retraite spirituelle en détention. Autour de l’Evangile selon Saint Luc ( 15, 11-32 ).

 


Actualité publiée le 24 octobre 2016