« Jeunes de Birmanie, vous êtes une bonne nouvelle ! »

« Jeunes de Birmanie, vous êtes une bonne nouvelle ! »

Mettez la pagaille en posant les questions qui interpellent et criez par votre vie, soyez une bonne nouvelle : autant d’appels du pape François aux jeunes catholiques de la République de l’Union du Myanmar qu’il invite à cultiver l’intériorité et à apporter à leur pays et au monde la bonne nouvelle de la miséricorde de Dieu.

Le pape François s’est rendu en voiture de l’archevêché de Rangoun (Birmanie) à la cathédrale Saint Mary pour la messe avec les jeunes birmans, ce jeudi matin, 30 novembre 12013, au quatrième et dernier jour de son séjour dans le pays, à l’occasion de cette première visite d’un pape : une visite « historique » que l’archevêque, le cardinal Charles Bo, a qualifiée de « miracle ».

Le pape a parcouru le parvis de la cathédrale en mini « papamobile » pour saluer la foule, à 10h15 (4h45 à Rome). A l’occasion de la fête de l’apôtre saint André, le pape François a encouragé les jeunes à être une « bonne nouvelle » pour leur pays et pour le monde, et pour cela à prier Jésus, les saints, Marie à cultiver « l’intériorité » avec patience.

Mais aussi, un thème cher au pape, à « mettre la pagaille » : « N’ayez pas peur de mettre de la pagaille, de poser des questions qui fassent réfléchir les gens ! »