L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï et décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme parmi les hommes.

 


Quel est le sens de l’Avent ?

Le mot Avent, du latin Adventus signifie « venue, avènement ». Il désigne une période de quatre semaines durant laquelle les chrétiens se préparent à célébrer Noël. Accueillir ne se fait pas sans un temps suffisant pour se préparer, se rendre disponible, ouvrir sa maison et son cœur. Pour les chrétiens, Noël n’est pas seulement l’anniversaire de la naissance de Jésus il y a deux mille ans. Il est pour aujourd’hui un événement inouï : en l’enfant Jésus, Dieu se fait homme au milieu des hommes. Il est l’Emmanuel, Dieu-avec-nous. Comme hier, il vient chez nous aujourd’hui, fragile comme un petit enfant dont il faut prendre soin.

Pour les chrétiens, avec Noël, le monde prend un autre visage : en tout homme Dieu est présent. Puisqu’il est au cœur de notre monde, il nous faut chercher sa présence en chacun et particulièrement en ceux qui sont fragiles. L’avent est le temps de la vigilance et du changement de vie. La parole des Prophètes, proclamée chaque dimanche de l’Avent, redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur.

En ce temps qui nous conduit vers Noël, saurons-nous accueillir Celui qui déjà habite en nous et nous invite à goûter la joie de sa présence.
 

 

  • Les Petites Sœurs de Jésus

    J’attends le Sauveur, mais Dieu m’attend plus encore

    Dès le premier dimanche de l’Avent, le ton est donné : « Veillez ».

    Lire l'article
  • Les carmes

    Viens Seigneur, viens nous sauver !

    Le temps de l’Avent, au couvent des carmes, est scindé en deux. Les trois premières semaines, les frères veulent être totalement tournés vers cette première attente : celle du retour final du Christ.

    Lire l'article
  • Les Franciscaines missionnaires de Marie

    La crèche, quand Dieu prend chair dans notre humanité et nous donne part à sa divinité

    Les sœurs missionnaires de Marie « cherchent Dieu dans l’esprit de saint François d’Assise et de sainte Claire : un même amour du Christ et des frères, une vie évangélique marquée par la simplicité, la pauvreté, la paix et la joie ».

    Lire l'article
  • Annexe : les antiennes « Ô »

    I – 17 décembre O SAPIENTIA, quae ex ore Altissimi prodiisti, attingens a fine usque ad finem fortiter suaviterque disponens omnia : veni ad docendum nos viam prudentiae. O Sagesse, qui es issue de la bouche du Très-Haut (Ecclésiastique 24, 3), Tu déploies ta force d’un bout du monde à l’autre et tu régis l’univers avec force et douceur (Sagesse 8, 1) : Viens nous enseigner la voie de la prudence (Proverbes 9, 6). II – 18 décembre O ADONAI, dux domus Israel, qui Moysi in (...)

    Lire l'article

Actualités