La canonisation de sainte Germaine de Pibrac

Les étapes de la béatification, à la canonisation de Sainte Germaine (1579-1601)
 
1601 - décès de Germaine Cousin, jeune fille âgée de 21 ans
1644 - découverte de son corps, intact sous les dalles de l’église de Pibrac
procès-verbaux relatant les faits décrits par des témoins
1661 - visite du chanoine Dufour, vicaire général : le corps est toujours intact
ouverture du cercueil, recueil des premiers miracles
1700 - visite du père Morel, accompagné de deux chirurgiens
1736 - constitution du premier dossier de la cause, envoyé à Rome
1739 - lettre du comte de Pibrac, s’inquiétant du retard
1764 – 1ère biographie de la vie de Germaine, écrite par l’abbé Francès
1793 - période révolutionnaire, destruction du corps dans une fosse de chaux vive
1795 - exhumation du corps par le curé Montastruc et le maire Fr. Cabriforce ; les ossements sont placés dans un cercueil reposant dans la sacristie
1814 – 1er pèlerinage de la sainte Epine pour la libération du pape Pie VII
1843 – départ de l’abbé Jean Barthier pour Rome, il rend visite à Maître Rosatini
visite à Pibrac de Maître Rosatini
approbation par 30 archevêques et évêques de France
1845 – Mgr d’Astros charge l’abbé estrade, nouveau postulateur de se rendre à Rome
visite au pape Grégoire XVI, qui meurt deux jours plus tard
1846 – son successeur le pape Pie IX, prend connaissance du dossier
approbation du dossier de l’Ordinaire, qui confère le titre de vénérable
approbation du Procès Apostolique, qui transfère l’affaire devant la Sacrée Congrégation des Rites
Pie IX, menacé se réfugie à Gaëte, et avec lui le cardinal Lambruschini, qui vient d’être nommé rapporteur de la cause
L’abbé Estrade part pour Gaëte, arrêté en route, emprisonné à Rome, puis libéré
Le secrétaire de la Congrégation des Rites recueille le vote des consulteurs
1849 – retour du pape Pie IX à Rome
publie le décret approuvant les vertus héroïques de Germaine Cousin, à la chapelle Sixtine le 20 mai 1849
examen des quatre miracles retenus
1852 – le récit des quatre miracles est remis à trois experts : un chimiste, un médecin et un chirurgien
1853 - six mois séparent la commission préparatoire de la Congrégation générale
la cause est proclame le 19 avril 1853 par la Congrégation Générale
le 5 mai, le décret est publié dans la Basilique de Latran
le 31 mai, la pape Pie IX réunit la Congrégation dite « tuto »
le 24 juin publication du décret de béatification de Germaine Cousin
1854 – le 7 mai, cérémonies officielles en la basilique St Pierre de Rome
1867 – le 29 juin, canonisation de Sainte Germaine

(dernière mise à jour 11 avril 2012)