C’est à une forme de lectio divina que la fraternité Saint Marc propose de s’initier en équipe une fois par semaine en s’appuyant sur le principe de la mémorisation et de la gestuation.

La fraternité saint Marc représentée à Toulouse par Vatina Charpy a fait sienne cette orientation avec une préoccupation plurielle : transmettre la Parole du Christ et la faire résonner de façon particulière.

C’est à une forme de lectio divina que la fraternité Saint Marc propose de s’initier en équipe une fois par semaine en s’appuyant sur le principe de la mémorisation et de la gestuation. « Le Seigneur Jésus n’a pas fait de discours, il a enseigné. C’est sur la bouche de ses disciples qu’il a posé la parole de vie »

Cette apprentissage puisé aux sources ancestrales, la fraternité l’a reçu de l’anthropologue et linguiste, Marcel Jousse, jésuite, qui au siècle dernier s’inquiétait de voir ses contemporains perdre la transmission des textes bibliques.

En s’appuyant sur des études ethnographiques des sociétés traditionnelles, cet érudit a cherché le moyen de conserver la connaissance orale de la Bonne Nouvelle.

Comme au temps des premiers chrétiens, les « mémorisants » apprennent à se laissent habiter par les textes de l’évangéliste Marc.

Pour que cette parole puisse descendre dans le coeur et la mémoire de chacun elle doit être répétée et scandée. Le mot de manducation convient bien à cette façon de répétee avec la bouche , avec des rythmes et des gestes. « Cette parole » explique Vatina avec enthousiasme « nous ne devons pas la garder pour nous mais en vivre et même si mémoriser prends du temps c’est bien souvent quand on y prête pas attention que la parole rejaillit et vient éclairer une situation.

C’est là que surgit alors une nouvelle voix spirituelle et un vrai chemin de plénitude avec le Christ ».

La fraternité accueille volontiers de nouveaux membres.

Bénédicte Rigou
Foi & Vie - décembre 2008



Contact :
Vatina Charpy
Tél : 05 62 89 90 76
Mél : florain31 chez gmail.com