Édito

"Le bol de riz" dans le cadre de nos actions de carême

Par la prière sur les offrandes de la messe des cendres nous avons demandé au Seigneur de nous inspirer des actes de pénitence et de charité.
Ces deux piliers de notre carême se retrouvent dans la symbolique et la pratique des opérations Bol de riz qui vous seront proposées à la fin de l’office du Vendredi Saint à Villefranche (19h) Nailloux (19h30) et Baziège (20h).

► La pénitence

Se priver d’un repas en le remplaçant par seulement un bol de riz nature.

Donner le prix d’un repas complet que nous aurions pu prendre, à la place de ce bol et non le coût de la portion de riz ! 100 grammes de riz coutent quelques centimes !!! Le prix d’un de nos repas, selon notre pouvoir d’achat et les circonstances, varie d’au moins 10 € à la cantine à plusieurs centaines d’euros dans un restaurant étoilé... chacun donne selon ses possibilités.

► La charité

Le riz, aliment universel, est consommé partout dans le monde. Dans les pays pauvres, il est l’aliment de base. Pour ceux qui participent à l’opération "Bol de riz", manger du riz est une façon symbolique de se rapprocher des plus démunis, d’être solidaires des populations défavorisées, en particulier de nombreux enfants, pour lesquels ce bol de riz est trop souvent l’unique repas.

La somme de notre démarche « bol de riz » ce soir là, sera intégralement remise au diocèse de Koudougou au Burkina Faso. Souvenons-nous que depuis quelques années c’est de ce diocèse que viennent les prêtres qui chaque été viennent en renfort sur notre Ensemble Paroissial pour assurer la continuité du service.

Comment se déroule ce "bol de riz" ?

Rien de plus simple :
Du riz aura été cuit (simplement à l’eau) par des bénévoles, et sera mis à disposition de chacun, au fond de l’église ou dans une chapelle sur des tables où chacun pourra se servir.
Une urne sera à votre disposition pour recevoir votre don.
Sans trompette ni spectacle, chacun pourra repartir la mine joyeuse, et le cœur en paix !!!

De l’évangile selon Saint Matthieu (6, 16-18), messe du mercredi des Cendres :

"Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra."

Les membres du Conseil Pastoral de l’Ensemble Paroissial