Lectures de dimanche prochain

Lectures de dimanche prochain

  • Première lecture : « Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon » (Gn 1, 1 – 2, 2)

    Lecture du livre de la Genèse


    Au commencement,

    Dieu créa le ciel et la terre.

        La terre était informe et vide,

    les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme

    et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.



        Dieu dit :

    « Que la lumière soit. »

    Et la lumière fut.

        Dieu vit que la lumière était bonne,

    et Dieu sépara la lumière des ténèbres.

        Dieu appela la lumière « jour »,

    il appela les ténèbres « nuit ».

    Il y eut un soir, il y eut un matin :

    premier jour.



        Et Dieu dit :

    « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux,

    et qu’il sépare les eaux. »

        Dieu fit le firmament,

    il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament

    et les eaux qui sont au-dessus.

    Et ce fut ainsi.

        Dieu appela le firmament « ciel ».

    Il y eut un soir, il y eut un matin :

    deuxième jour.



        Et Dieu dit :

    « Les eaux qui sont au-dessous du ciel,

    qu’elles se rassemblent en un seul lieu,

    et que paraisse la terre ferme. »

    Et ce fut ainsi.

        Dieu appela la terre ferme « terre »,

    et il appela la masse des eaux « mer ».

    Et Dieu vit que cela était bon.



        Dieu dit :

    « Que la terre produise l’herbe,

    la plante qui porte sa semence,

    et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne,

    selon son espèce,

    le fruit qui porte sa semence. »

    Et ce fut ainsi.

        La terre produisit l’herbe,

    la plante qui porte sa semence, selon son espèce,

    et l’arbre qui donne, selon son espèce,

    le fruit qui porte sa semence.

    Et Dieu vit que cela était bon.

        Il y eut un soir, il y eut un matin :

    troisième jour.



        Et Dieu dit :

    « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel,

    pour séparer le jour de la nuit ;

    qu’ils servent de signes

    pour marquer les fêtes, les jours et les années ;

        et qu’ils soient, au firmament du ciel,

    des luminaires pour éclairer la terre. »

    Et ce fut ainsi.

        Dieu fit les deux grands luminaires :

    le plus grand pour commander au jour,

    le plus petit pour commander à la nuit ;

    il fit aussi les étoiles.

        Dieu les plaça au firmament du ciel

    pour éclairer la terre,

        pour commander au jour et à la nuit,

    pour séparer la lumière des ténèbres.

    Et Dieu vit que cela était bon.

        Il y eut un soir, il y eut un matin :

    quatrième jour.



        Et Dieu dit :

    « Que les eaux foisonnent

    d’une profusion d’êtres vivants,

    et que les oiseaux volent au-dessus de la terre,

    sous le firmament du ciel. »

        Dieu créa, selon leur espèce,

    les grands monstres ma...

  • Première lecture : « Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon » (Gn 1, 1.26-31a)

    Lecture du livre de la Genèse


        Au commencement,

    Dieu créa le ciel et la terre.



        Dieu dit :

    « Faisons l’homme à notre image,

    selon notre ressemblance.

    Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,

    des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages,

    et de toutes les bestioles

    qui vont et viennent sur la terre. »

        Dieu créa l’homme à son image,

    à l’image de Dieu il le créa,

    il les créa homme et femme.

        Dieu les bénit et leur dit :

    « Soyez féconds et multipliez-vous,

    remplissez la terre et soumettez-la.

    Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,

    et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. »

        Dieu dit encore :

    « Je vous donne toute plante qui porte sa semence

    sur toute la surface de la terre,

    et tout arbre dont le fruit porte sa semence :

    telle sera votre nourriture.

        À tous les animaux de la terre,

    à tous les oiseaux du ciel,

    à tout ce qui va et vient sur la terre

    et qui a souffle de vie,

    je donne comme nourriture toute herbe verte. »

    Et ce fut ainsi.

        Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ;

    et voici : cela était très bon.

    Il y eut un soir, il y eut un matin :

    sixième jour.



        – Parole du Seigneur.


  • Psaume (Ps 103 (104), 1-2a, 5-6, 10.12, 13-14ab, 24.35c)

    Refrain psalmique : (cf. Ps 103, 30)


    Ô Seigneur, envoie ton Esprit

    qui renouvelle la face de la terre !


    Bénis le Seigneur, ô mon âme ;

    Seigneur mon Dieu, tu es si grand !

    Revêtu de magnificence,

    tu as pour manteau la lumière !



    Tu as donné son assise à la terre :

    qu’elle reste inébranlable au cours des temps.

    Tu l’as vêtue de l’abîme des mers :

    les eaux couvraient même les montagnes.



    Dans les ravins tu fais jaillir des sources

    et l’eau chemine aux creux des montagnes ;

    les oiseaux séjournent près d’elle :

    dans le feuillage on entend leurs cris.



    De tes demeures tu abreuves les montagnes,

    et la terre se rassasie du fruit de tes œuvres ;

    tu fais pousser les prairies pour les troupeaux,

    et les champs pour l’homme qui travaille.



    Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !

    Tout cela, ta sagesse l’a fait ;

    la terre s’emplit de tes biens.

    Bénis le Seigneur, ô mon âme !



    OU BIEN


  • Psaume (Ps 32 (33), 4-5, 6-7, 12-13, 20.22)

    Refrain psalmique : (cf. Ps 32, 5b)


    Toute la terre, Seigneur,

    est remplie de ton amour.


    Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;

    il est fidèle en tout ce qu’il fait.

    Il aime le bon droit et la justice ;

    la terre est remplie de son amour.



    Le Seigneur a fait les cieux par sa parole,

    l’univers, par le souffle de sa bouche.

    Il amasse, il retient l’eau des mers ;

    les océans, il les garde en réserve.



    Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,

    heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine !

    Du haut des cieux, le Seigneur regarde :

    il voit la race des hommes.



    Nous attendons notre vie du Seigneur :

    il est pour nous un appui, un bouclier.

    Que ton amour, Seigneur, soit sur nous

    comme notre espoir est en toi !


 


Les textes de la liturgie du jour et de la liturgie du dimanche sont actualisé grâce au service offert par l’Association Épiscopale Liturgique pour les Pays francophones (AELF) :

 

Le Portail de la Liturgie Catholique donne accès à un ensemble de ressources pour la compréhension, la participation et l’organisation des cérémonies religieuses catholique :