Les préjugés face à la réalité

Pauvreté

Les préjugés face à la réalité

 

Rapport annuel du Secours Catholique sur le profil des personnes accueillies, leur niveau de vie et leurs besoins

une réalité qui s’oppose à nos préjugés : les pauvres sont des fainéants, des profiteurs, des incapables, ...

 

En 2016, le Secours Catholique a reçu 1,44 million de personnes dans ses 3 500 lieux d’accueil où les familles monoparentales et les couples avec enfants sont majoritaires.

Leur niveau de vie moyen est de moins de 550 euros soit le tiers de celui des Français. Près de 20% parmi eux étant sans ressources.

Parmi les besoins exprimés, accueil, écoute et demande de conseils sont prioritaires, vient ensuite la demande d’aide alimentaire pour plus de la moitié des personnes ; l’aide pour payer les factures étant celle de près de 20%.

 

"Il révèle notamment que les familles sont de plus en plus pauvres et que beaucoup de ménages ne demandent pas les aides auxquelles ils ont droit. En cause : le manque d’information, la complexité des démarches et l’isolement..."

Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours catholique.

 

 


Documents