Lundi 29 mai

Nous allons nous appuyer sur une tradition très ancienne de l’Église : la neuvaine de Pentecôte. Cette neuvaine a commencé samedi dernier. Deux premiers dons ont pu être demandés : le don de crainte et le don de piété. Le don de crainte est celui qui nous sert de frein pour ne pas retomber dans nos fautes passées. Le don de piété nous permet de servir le Seigneur avec plus de ferveur et d’observer plus fidèlement ses commandements.

Mettons nous donc en présence du Seigneur, confiants en son amour.

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit
Envoie ton Esprit, et tout sera créé. Et tu renouvelleras la face de la terre.

Prière

Demandons à l’Esprit Saint de nous faire le don de Science. Ce don nous élève vers Dieu et nous permet de mieux connaître sa volonté.
Esprit-Saint, Dieu de lumière et d’amour, je t’adore et te remercie de tous tes bienfaits, spécialement de m’avoir donné une intelligence pour te connaître et un cœur pour t’aimer.
Réveille Seigneur en moi le don de Science. Avec lui je ne verrai dans les choses créées que des moyens d’aller à Dieu.
Je n’en userai que pour qu’elles me conduisent à Lui, et je m’en abstiendrai, si elles doivent m’en détourner.
Alors, je serai indifférent à la richesse ou à la pauvreté, à l’honneur ou au mépris, à la santé ou à la maladie, à une vie longue ou à une vie courte ;
Je n’aimerai et ne chercherai en toute chose que la volonté de mon Père.

Viens, Esprit Saint, remplis les cœurs de tes fidèles, et fais-les brûler du feu de ton amour.

 

Lecture

Entre le temps de l’Ascension et de la Pentecôte, l’Église, en prière avec la Vierge Marie et les Apôtres, invite chaque fidèle à invoquer plus spécialement l’Esprit-Saint. L’évangile atteste que, durant les neuf jours qui séparent l’Ascension de la Pentecôte, les Apôtres « d’un seul cœur participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes, dont Marie, la Mère de Jésus », en attendant d’être « revêtus d’une force venue d’en haut » N’ayons pas peur de saisir les grandes grâces qui nous sont offertes en faisant cette neuvaine composée par Saint Alphonse de Liguori.

Invoquons l’Esprit Saint en reprenant cette séquence de la Pentecôte

Viens, Esprit Saint, en nos cœurs, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.
Viens en nous, Père des pauvres, viens, dispensateur des dons, viens, lumière de nos cœurs.
Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes, adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos ; dans la fièvre, la fraîcheur ; dans les pleurs, le réconfort.
Ô lumière bienheureuse, viens remplir jusqu’à l’intime le cœur de tous tes fidèles.
Sans ta puissance divine, il n’est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti.
Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé.
À tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient, donne tes sept dons sacrés.
Donne mérite et vertu, donne le salut final, donne la joie éternelle.
Amen.

 

Intercession

Avec tous ceux qui ont été justifiés dans l’Esprit de Dieu, élevons vers le Christ une prière unanime :

R/ Roi de gloire, répands sur nous ton Esprit !

Verbe de vérité, fais rayonner sur nous ta lumière :
que nos paroles et nos actes témoignent de toi devant les hommes. R/
Sagesse de Dieu, emplis-nous des dons de l’Esprit :
que notre désir accueille ce que son souffle nous inspire. R/
Splendeur du Père, porte la lumière de l’Esprit jusqu’aux ténèbres de nos cœurs : qu’il soit lui-même notre prière. R/
Jésus, notre gloire éternelle, imprègne-nous de ton amour :
que nous vivions en frères dans l’espérance du Royaume. R/