Qu’est-ce que l’éveil à la foi des 3 - 6 ans ?

Qu’est-ce que l’éveil à la foi des 3 - 6 ans ?

 

Pourquoi faire de l’éveil à la foi ?

Les petits enfants s’éveillent à la vie en explorant ce qui les entoure. Ils s’imprègnent de ce qu’ils côtoient.

L’éveil à la foi est indissociable de l’éveil à la vie. C’est un lieu d’initiation à la culture chrétienne et à la vie de foi. Les enfants ont des questions (pas toujours formulées), parfois relayées par les parents : « Qui sont les amis de Jésus ? », « Quand on meurt, c’est pour longtemps ? », « Pourquoi il y a des méchants ? », « Que c’est beau ! »…

Les propositions doivent être variées et adaptées pour que les enfants découvrent que Dieu est présent dans le quotidien de leur vie.

Les parents ont un grand rôle à jouer dans l’éveil à la foi de leur petit. Leur présence aux rencontres est essentielle et permet de continuer à partager à la maison ce qui a été vécu durant une rencontre.

Ce qu’en disent les évêques...

D’après le site de la conférence des évêques de France, "Cette expression concerne principalement les enfants. Éveiller un enfant à la Foi c’est l’accompagner dans la découverte de Dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes et les rites. C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que Dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer. Éveil à la Foi et éveil à la Vie sont en réalité indissociables".

Le Texte National pour l’Orientation de la Catéchèse en France (p83-84) précise :

" L’âge de la petite enfance (entre 3 et 6 ans) est un moment important pour le « devenir chrétien ». A cet âge de la vie, il convient de développer des propositions qui privilégient l’imprégnation. Le petit enfant se familiarise avec des manières de prier en s’imprégnant de la prière de ceux qui l’entourent ; il apprend à poser des gestes de la foi en imitant ceux qui les font avec lui ; il aime écouter des histoires en osmose avec la personne qui les lui lit. A cet âge, toute proposition s’appuie donc nécessairement sur la présence des parents et de la communauté humaine proche des parents.

Dans le cadre de cet éveil à la foi des tout-petits, il importe de proposer des célébrations spécialement ajustées à la petite enfance. Elles sont un lieu irremplaçable de familiarisation avec la liturgie et la prière chrétienne. En accordant une place importante aux récits bibliques, elles contribuent à forger une mémoire de la foi. Il convient seulement de considérer le petit enfant dans son environnement familial. Tout ce que vit un tout-petit a nécessairement des répercussions sur sa famille et inversement. "

Comment le mettre en oeuvre...

L’éveil à la foi chrétienne est indissociable de l’Eveil à la vie humaine. Pour l’enfant, il s’agit d’un temps d’imprégnation de Dieu, d’expérimentation de son amour infini dans sa vie et à travers tous ses sens.

Quatre portes d’entrée ou chemins cohabitent pour rejoindre chaque enfant dans sa sensibilité permettre une initiation à la vie chrétienne. Ces chemins sont complémentaires et nécessaires pour résonner avec la vie de l’enfant.

- Chemin de la vie : Au quotidien, l’enfant fait des expériences en permanence qui lui donnent envie de vivre et de grandir. Dans la foi, ce chemin permet à l’enfant (et ses parents !) d’apprendre à contempler et nommer la présence et l’amour de Dieu créateur et Père dans sa vie à partir de sa propre expérience.

- Chemin de la Parole : Pour vivre, un enfant a besoin qu’on lui adresse la parole. Elle lui permet de se construire et de parler à son tour. Dans la foi, ce chemin aide l’enfant à s’éveiller à la foi avec les termes justes pour parler de Dieu. Il permet de donner à l’enfant une grande diversité d’images et de discours de Dieu. 

- Chemin de la communauté : Les enfants font partis de groupes ou de communauté (école, classe, famille...). Pour la foi, connaitre la communauté dont il fait parti est important. Ce chemin permet de sensibiliser l’enfant à l’ouverture aux autres, l’aider à prendre conscience qu’il est un des maillon de la grande chaîne des croyants et qu’il appartient à une communauté de chrétiens.

- Chemin de la prière : L’enfant découvre ce qu’est la prière et quels peuvent en être les fruits. Il apprend à prier à travers des mots ou des gestes. Il s’initie à l’écoute de lui-même et des autres.

 

Lors d’un rencontre d’éveil à la foi, il est important d’utiliser au moins deux chemins différents pour aborder un thème avec les enfants.

De même, la liturgie de la Parole peut être considérée comme un type d’éveil à la foi, mais l’éveil à la foi ne peut être réduit à cette liturgie.

Le service de la catéchèse, vous accompagne dans la mise en place de groupe ou la préparation de rencontre. N’hésitez pas à demander !