Saint Valentin, ou l'art de mieux s'aimer en couple

Saint Valentin, ou l’art de mieux s’aimer en couple

Qu’avez-vous prévu cette année pour la Saint-Valentin ? Peu importe, en réalité, car ce sont justement tous les autres jours qui sont intéressants ! Qu’advient-il de cet amour le reste de l’année s’il n’est pas entretenu, consolidé, approfondi ? Voici deux images simples à retenir… et à mettre en pratique – et pas uniquement le 14 février !

 

  • La bûchette pour alimenter chaque jour le foyer et lutter contre l’usure du regard. C’est une attention à trouver : se serrer fort dans les bras, laisser un post-it en partant, écrire un sms, faire un compliment, échanger sur la journée écoulée, simplement regarder l’autre et puis parfois prendre le temps de s’asseoir pour lui ouvrir son cœur, dire le bon et le moins bon pour éviter l’accumulation…
     
  • Les paillettes pour retrouver l’émerveillement des commencements : un week-end surprise sans enfants, écrire une lettre à l’autre, regarder les photos du début, s’inviter à dîner chez soi (décor et tenue de fête), écouter la chanson de sa rencontre, se redire les bons moments de l’année écoulée et l’écrire année après année dans un album…

Enfin, le Maître artisan, c’est le Christ ! Le prier seul, en couple, pour le louer, le remercier du don du mariage, lui demander son aide et de source sûre, une retraite, de temps en temps rapproche et du conjoint et de Dieu. N’oubliez pas votre livre de chevet : Amoris Laetitia du pape François !

 

Les couples ne sont pas seuls !

Des mouvements d’Église aident à cheminer, à façonner cet amour si précieux et unique, à l’entretenir quotidiennement.
Contactez le Service diocésain de la Pastorale familiale qui vous guidera dans votre démarche : pastofa31 chez gmail.com

 

 


Actualité publiée le 13 février 2020

 

 

Pourquoi saint Valentin comme patron des amoureux ?

Mort en martyr, décapité le 24 février 269 à Rome, rien ne destinait a priori ce prêtre à devenir le champion du romantisme ! Deux explications possibles : en 495, le pape Gélase 1er désireux de supplanter la fête païenne du 15 février dédiée à Lupercus, dieu de l’amour et de la fécondité, institue la Saint-Valentin le 14 février. Comme souvent, un certain nombre de pratiques glissent alors d’une fête à l’autre. Mais l’observation de la nature et spécialement des oiseaux dont la saison des amours débute en février peut être aussi une autre explication à cette tradition… Quoiqu’il en soit en 1496, le pape Alexandre VI attribue officiellement au saint la protection des amoureux.

Même si on la mentionne au Moyen Age, la Saint-Valentin ne prend la forme qu’on connaît qu’au XXème siècle, mais faisons confiance aux amoureux de 2020 pour être inventifs !

 

 

Et pour sortir de la routine ?

Visitez le site http://saintvalentinautrement.fr mis en place par les célèbres équipes Alpha. Des idées, des outils pédagogiques pour que cette soirée en tête-à-tête devienne un cœur-à-cœur !