« Seigneur, à qui irions-nous ? »

Nous avons entendu ce cri du cœur de l’apôtre Pierre, si nous étions à la messe dimanche dernier. Ils étaient cinq mille hommes à la multiplication des pains, ils se retrouvent seulement douze. Beaucoup sont partis ne supportant pas l’annonce que Jésus leur a faite.

Les comportements criminels de certains membres de l’Eglise scandalisent, et malheureusement éloignent certains baptisés. Dans l’épreuve que nous subissons, il nous faut, en communauté de croyants, fortifier notre foi. Entendons l’appel du Pape François à nous débarrasser du cléricalisme pour bien vivre ensemble notre baptême et notre confirmation.

Cette année sera, normalement pour moi, la dernière parmi vous. Je rends grâces à Dieu pour les pas que nous avons faits ensemble durant les neuf années écoulées. Je vous avais proposé un « projet pastoral », plus ou moins oublié… mais avec, déjà, de belles avancées. Souvenez-vous :

Axe 1 : Sortir de l’anonymat pour créer de réelles communautés fraternelles accueillantes aux nouveaux.
Axe 2 : Réagir à l’inacceptable au regard de l’évangile.
Axe 3 : Prendre en compte les difficultés du tissu familial.
Axe 4 : Respecter la variété des rythmes, styles et itinéraires individuels de cheminement spirituel.
Axe 5 : Mettre en place de nouveaux espaces de formation et de découverte de la foi.
Axe 6 : Soutenir les aumôneries et mouvements d’adolescents et de jeunes.
Axe 7 : Préparer à des « ministères » laïcs (services assurés par des laïcs) pour l’animation des communautés

Je compte sur vous tous, avec l’Equipe d’Animation Pastorale, pour progresser encore dans cette dynamique missionnaire.

Avec les diacres : Jean Louis Brêteau, Henri Fischer, Michel Remaury, Maurice Rochette,
Les prêtres : René Agnero, Joseph Dao, René Kouamé

Le renouveau de l’équipe des ministres ordonnés nous y aidera.

père Jean Barba, curé-doyen

 


Actualité publiée le 4 septembre 2018