Au milieu de la pièce, pour les enfants, des tapis colorés, des tables et des petites chaises, des jouets et des livres, comme à la garderie, et tout autour, pour les adultes, parents et bénévoles, des grandes chaises où se poser pour faire connaissance et échanger : dans ce cadre chaleureux, trois familles viennent d’arriver et les enfants ont vite fait de retrouver leur occupation préférée. Une maman enceinte se repose et se détend, sa petite fille s’est plongée dans un livre. Une bénévole engage la conversation avec une autre maman pendant que le père et le fils jouent avec un avion. Une petite fille entreprenante circule des uns aux autres et distribue les assiettes et les couverts de la dînette, avec un tonus irrésistible : tout le monde sourit ! Venant du Maroc, de Géorgie ou de Mongolie, ces familles migrantes ont toutes en commun d’être dans une situation de survie au quotidien : non-régularisées, en grande difficulté sociale, ne parlant pas encore le français, elles vivent l’errance et le souci de trouver où se loger avec leurs jeunes enfants. Caroline, la responsable du service Migrants du Secours catholique Ariège-Garonne, a porté et mûri ce projet d’accueil de jour spécifique pour ces familles, avec des bénévoles très motivées. « Le Fare est un lieu d’accueil où les familles viennent pour se poser et rencontrer d’autres familles » explique-t-elle « c’est un espace gratuit de vivre ensemble où on ne donne rien mais où l’on écoute, on aiguille, on réconforte et les familles peuvent parler et créer des relations avec nous et entre elles ». Compter pour quelqu’un ! C’est sans doute cela le produit de première nécessité qui fait le plus défaut. En lien avec la paroisse, le Fare, comme son nom l’indique s’est mis en capacité de donner des premiers repères ponctuellement jusqu’à dix familles. Ensuite, celles-ci poursuivront leur chemin d’intégration pour céder la place à d’autres familles en grande difficulté orientées vers le Fare par les équipes locales du Secours catholique ou de la veille sociale ( 115, PAIO, etc..). Le temps de reprendre pied à leur tour.

Contact et information :

Secours Catholique Ariège-Garonne.

Permanence du service Migrants.

56, rue de Périole.

Tous les mercredis et jeudis de 14h à 17h.
Tél : 06 73 20 50 74.

Mél : migrants.311 chez secours-catholique.org


FARE : Mél : tlse.fare chez sc-ariegegaronne.org Tél : 07 85 48 21 08

 

Pour aller plus loin et mieux comprendre la proposition : rendez-vous sur le site du réseau mondial de prière du Pape François, anciennement Apostolat de la Prière.

 

 

 


Actualité publiée le 21 mars 2016