Un temps ordinaire ?

Mardi dernier 6 juin, au terme du temps pascal, nous sommes rentrés à nouveau dans ce que la liturgie appelle « le temps ordinaire ». Chaque année le passage peut nous sembler un peu abrupt, puisque, après Pentecôte, il n’y a pas, à la différence de Noël ou de Pâques, cette octave qui permet de prolonger la fête. Pour autant, la longue période qui commence est-elle si ordinaire ?

Remarquons d’abord que ce mois de juin va être ponctué de plusieurs grandes fêtes : la Solennité de la Sainte Trinité, suivie de celle du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, puis, quelques jours après seulement, de celles du Sacré Cœur de Jésus, de la Nativité de Saint Jean-Baptiste, et enfin de Saint Pierre et Saint Paul. En outre, cette année, dans notre diocèse et tout particulièrement dans notre doyenné, nous célébrons solennellement le 150ème anniversaire de la canonisation de Sainte Germaine de Pibrac. Que de joies communautaires en perspective !

En fait le « temps ordinaire » est-il si ordinaire que cela pour un chrétien ou une chrétienne ? Non, car chaque jour que Dieu nous donne, est, si nous savons l’accueillir, un cadeau, un temps de grâce dans la nouveauté de l’Esprit-Saint. Comme Jésus l’a dit à ceux qui lui reprochaient d’avoir guéri l’infirme de la piscine de Bethzatha un jour de sabbat : « Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent, et j’œuvre moi aussi » (Jn 5, 17). Notre Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit ne cesse d’être à l’œuvre en chacune de nos vies pour nous unir chaque jour plus profondément à Lui et à nos frères et sœurs.

C’est l’Esprit qui nous fait vivre (Jn 6, 63), si, bien sûr, nous savons l’accueillir dans nos vies et, quel que soit notre âge, reconnaître l’éternelle jeunesse de Dieu, nous laissant surprendre et habiter par elle.

En ce temps « ordinaire », reprenons donc, comme les prêtres le font au début de chaque eucharistie, le souhait que Saint Paul formule à la toute fin de sa deuxième Lettre aux Corinthiens : « Que la Grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’Amour de Dieu et la Communion du Saint-Esprit soient toujours avec vous tous ! (2 Co 13, 13) » Alleluia ! Amen.

Jean-Louis Brêteau, diacre.

 


Actualité publiée le 12 juin 2017