Avec sainte Monique et saint Augustin

27 et 28 août 2020

Avec sainte Monique et saint Augustin

Illustre docteur de l’Église, saint Augustin est l’un des quatre Pères de l’Église latine. Nous le fêtons cette semaine, ainsi que sa mère, sainte Monique. Mais qui étaient-ils ? 

 

Né le 13 novembre 354, saint Augustin est l’un des trois enfants de Patrice et Monique, petits exploitants agricoles à Thagaste (aujourd’hui Souk Ahras, aux confins de l’Algérie et de la Tunisie). Augustin, son frère et sa sœur vécurent là une enfance heureuse. Il n’aimait pas l’école et ses brutalités mais son intelligence y brilla rapidement. Ses parents firent tout ce qu’ils purent pour favoriser sa réussite, dont ils espéraient profiter eux aussi. Il fit donc d’excellentes études primaires, secondaires, et finalement universitaires à Carthage avant de devenir bientôt professeur de lettres.

Sa mère, la future sainte Monique, était une bonne chrétienne. Son père, Patrice, était quant à lui un païen qui ne fit pas obstacle à ce que la mère donnât une éducation chrétienne aux enfants.

Brillant étudiant, Augustin eut une jeunesse dissipée. En 383, il vient à Rome, puis enseigne la rhétorique à Milan.
Converti, baptisé par saint Ambroise à Pâques 387, il retourne ensuite en Afrique.

Ordonné prêtre en 391, puis évêque d’Hippone (près de l’actuelle Bône, Algérie) en 396, il est un des plus grands théologiens chrétiens. Il meurt au moment des invasions barbares en Afrique, le 28 août 430.

Saint Augustin, le « Docteur de la Grâce », tel qu’on le surnomme souvent, s’est longuement penché sur la question de la rencontre entre la foi et la raison. « En suivant attentivement le cours de la vie de saint Augustin, on peut voir que la conversion ne fut pas l’événement d’un moment isolé, mais bien tout un cheminement. Et on peut voir qu’aux fonts baptismaux ce cheminement n’était pas encore terminé » nous dira le pape Benoît XVI. Un article à lire ici sur La Croix.

 

► UNE CATÉCHÈSE, PAR BENOIT XVI :

En janvier 2008, Benoît XVI a tracé un portrait de saint Augustin, à lire ici.

Le Saint-Père a poursuivi sa catéchèse sur saint Augustin, évoquant les dernières années de ce Docteur de l’Église qui, quatre ans avant de disparaître, désigna son successeur afin de se consacrer totalement à l’étude de l’Écriture, à lire ici.

Pour achever sa catéchèse, Benoît XVI nous rappelle que pour saint Augustin, Dieu n’est pas loin de notre raison et de notre vie, à lire ici.

 

► Lire aussi cette présentation de saint Augustin et de sainte Monique, sur Wikipédia.

 

 

 

 

 


Actualité publiée le 27 août 2020

 

 

 

Saint Augustin, par le père Georges Henri Pérès, prêtre à la basilique de Sainte Anne d’Auray, Morbihan, Bretagne.