Consignes générales en raison de la crise sanitaire

Consignes générales en raison de la crise sanitaire

 

Suite aux annonces gouvernementales voici quelques informations concernant l‘exercice du culte catholique en Haute-Garonne. L’évolution de ces consignes reste soumise à l’évolution de la situation sanitaire dans les prochaines semaines.

 

Au 3 novembre 2020 :

 

Consignes pour les églises

• Les églises peuvent rester ouvertes pour le recueillement des fidèles. Les prêtres peuvent rencontrer des personnes individuelles et les confesser
• La messe peut être célébrée dans l’église à huis clos sans assemblée et peut être retransmise sur internet.
• La célébration des obsèques est possible avec les normes sanitaires du 1er confinement et dans la limite de 30 personnes.
• La célébration des mariages et des baptêmes n’est pas possible.

 

Consignes concernant les urgences

• En cas d’urgence, les prêtres peuvent se déplacer, chez les fidèles.

 

Consignes pour les aumôneries d’hôpitaux et les EHPAD

• L’exercice des aumôneries d’hôpitaux est possible comme en temps normal.
• Pour les visites dans les cliniques et les EHPAD, il convient de se coordonner avec les directions des établissements.

 

Consignes concernant la catéchèse et les aumôneries

• La catéchèse au sein des établissements catholiques se poursuit dans le cadre scolaire, avec les adaptations propres à chaque établissement.
• Par contre, le catéchisme paroissial n’est pas possible.
• La célébration des messes dans le cadre scolaire est possible dès lors qu’il n’y a pas de brassage de classes.
• Les aumôneries de collège-lycée ne sont pas possibles non plus, sauf si elles se déroulent sans brassage d’élèves de différentes classes.

 

Voici les articles du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :

L’article 47 concerne les cultes.
I. - Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes.
II. - Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans ces établissements porte un masque de protection.
L’obligation du port du masque ne fait pas obstacle à ce que celui-ci soit momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.
III. - Le gestionnaire du lieu de culte s’assure à tout moment, et en particulier lors de l’entrée et de la sortie de l’édifice, du respect des dispositions mentionnées au présent article.
IV. - Le préfet de département peut, après mise en demeure restée sans suite, interdire l’accueil du public dans les établissements de culte si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des dispositions mentionnées au présent article.

L’article 56 du décret précise la date de l’entrée en vigueur au 3 novembre :
« Les dispositions de l’article 47 entrent en vigueur à compter du 3 novembre 2020.
Jusqu’à cette date, les dispositions de l’article 47 du décret du 16 octobre 2020 susvisé restent en vigueur dans leur rédaction applicable au 29 octobre 2020. »

 


Actualité publiée le 4 novembre 2020

 

 

 

 

Voici le lien du diocèse pour participer à la quête en ligne :

DONNER À L’ÉGLISE