Pas des vœux, mais des promesses !

C’est notre premier Noël ensemble. Pensez à ce que vous avez vécu quand vous avez passé votre premier Noël dans celle qui allait devenir votre belle famille ; quand, pour la première fois, vous avez été invité (e) partager ce temps éminemment familial qu’est Noël, avec des gens qui ne vous connaissiez pas encore…et qui se demandaient comment allait se passer cette fête familiale avec l’intrus…mais appelé à faire partie intégrante de votre famille, qui devient aussi sa propre famille : stress, joie, appréhension, méfiance, curiosité, observation, enthousiasme, retenue pour ne pas choquer… C’est probablement cela que nous vivons tous, vous et moi en ces premières fêtes de fin d’année que nous passons ensemble ! Et pourtant, comme Elisabeth et Marie à la Visitation, je bondis de joie en vivant ce premier Noël avec les paroissiens de Tournefeuille, Lardenne, Plaisance du Touch, Saint Simon et La Salvetat Saint Gilles.

J’espère, souhaite, et fais de mon mieux pour qu’il en soit de même pour chacun de vous.

Notre « Dieu est Bon » et Noël en est la révélation !

Il est tellement bon pour nous qu’Il s’est fait l’un de nous. Il veut habiter notre humanité, nos cœurs, et pas seulement nos belles crèches. Noël nous révèle la bonté de Dieu qui nous aime tellement au point de tout partager avec nous, à l’exception du péché. Si Noël est toujours un temps de rencontre, grâce à toutes ces rencontres amicales, fraternelles, familiales, communautaires, liturgiques que nous vivons de manière massive, l’Enfant Jésus nous invite à vivre ces rencontres dans la Joie : celle de l’Amour reçu de Dieu et partagé entre nous. Quand il y a l’Amour vrai, la confiance et la joie sont au rendez-vous !
Que l’Enfant Jésus, l’Emmanuel, Dieu-avec-nous donne à chacun de faire l’expérience de cet Amour Infini manifesté à travers la fragilité d’un petit bébé à Bethléem, à travers la beauté et la délicatesse de l’amour que nous contemplons dans les cœurs de Marie et de Joseph, l’envie, le désir, l’adoration et le partage de trois mages désirant rencontrer Jésus, la joie de la foule immense d’anges qui chantaient la gloire de Dieu dans la campagne, la folle joie des pauvres bergers devenus le premiers bénéficiaires de la contemplation de l’Enfant Dieu.
Je souhaite ardemment que chaque membre de nos familles, notre communauté, notre entourage fasse la même expérience en ce temps de Noël, pour que l’année 2020 en soit remplie.

En ces jours de fête, que nos vœux se changent en promesses ! Les vœux se dissipent et demeurent stériles. Les promesses s’engagent pour la récolte. A vos aimés promettez le soleil de votre Tendresse. Y a-t-il meilleur pain quotidien ?

A vos prochains et votre entourage ecclésial, professionnel, promettez le regard de bienveillance, le sourire en signe d’humaine complicité, le respect accordé d’avance, la main tendue en signature d’entraide, la lutte obstinée contre la misère et la solidarité en gage de juste partage.

A votre Église promettons notre présence fidèle, engagée et fraternelle pour chanter avec elle ’’Dieu parmi les hommes’’ et, avec elle, mettre au monde son Amour en l’annonçant sans peur mais avec joie et audace. A notre Dieu ne promettons rien ! Il connaît votre désir.

Disons-Lui simplement avec joie et émerveillement : ’’Merci pour ton Amour ! Comment pourrais-je le partager ?’’

Joyeux Noël, Heureuse et Sainte Année 2020

 


Actualité publiée le 27 décembre 2019