Parlons musique avec Flamine

Mercredi 14 février 2018, mercredi des Cendres

Parlons musique avec Flamine

« Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements  »

Dans la première lecture de ce mercredi des Cendres (Jl 2, 12-18), premier jour de Carême, le prophète Joël nous appelle à la pénitence :

« Maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !
Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.
 »

Le chant «  Revenez à moi » convient particulièrement à la messe des Cendres puisqu’il puise ses textes directement dans la liturgie du jour. Grâce la musique d’André Gouzes, le texte de Daniel Bourgeois et de Jean-Philippe Revel nous invite à la conversion et au recueillement dans une simplicité et un dépouillement qui correspondent tout à fait à l’entrée en Carême.

Répons pour les vigiles du mercredi des Cendres, ce chant conviendra aussi bien comme chant d’entrée de la messe que pour accompagner la liturgie des Cendres durant laquelle on pourra prendre le temps de déployer l’ensemble des strophes, comme un écho à la liturgie de la Parole.

En ce premier jour de Carême, alors que nous sommes parfaitement décidés à nous dépouiller, à quitter nos fardeaux et nos oripeaux, à changer notre cœur pour revenir à l’essentiel, avec humilité, acceptons de nous faire petit, de saisir la main qui nous est tendue : "Revenez à moi de tout votre cœur ! "
J’aime ce chant tout emprunt de miséricorde : "S’Il revenait et nous comblait de sa miséricorde ?", "Voici maintenant le temps de la miséricorde", "Pour ne pas recevoir en vain la grâce du pardon". L’Espérance est là, à notre portée, tournée vers le futur : "Votre Père exaucera les désirs de votre cœur", "Dieu te comblera de la douceur de sa bénédiction" et "la joie du Seigneur resplendira sur ton visage" !

Aidez-nous, Seigneur, non pas à déchirer nos vêtements mais bien notre cœur,
à nous détacher de l’orgueil, de l’arrogance, de la jalousie,
et de tout ce qui nous empêche de nous rapprocher de vous.
Aidez-nous à ajuster nos actes, nos choix et nos comportements
en les rendant conformes à cette Bonne Nouvelle annoncée et déjà offerte.

Quittons nos mines renfrognées de début de Carême ; qu’en musique avec Gouzes, et aussi avec Matthieu qui emboîte le pas en soulignant à trois reprises "Ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra", faisons confiance. Croyons en l’Évangile et à la Bonne Nouvelle qui nous est donnée. La voilà, la promesse de notre Carême !

Joyeux Carême à tous !

 

 

 

 

 

 

 


 

 



 

 

 

 


"Revenez à Moi"

Daniel Bourgeois - Jean-Philippe Revel - André Gouzes
 

 

R/ Revenez à Moi de tout votre coeur,
car Je suis un Dieu de tendresse.
 

1 - Voici maintenant le temps favorable,
Déchirez votre cœur et non vos vêtements,
Pour ne pas recevoir en vain la grâce du pardon.

2 - Voici maintenant le jour du Salut
Convoquez l’assemblée du Peuple devant le Seigneur
Qui sait ? S’Il revenait et nous comblait de sa miséricorde ?

3 - Voici maintenant le temps du pardon
Laissez-vous réconciliez avec Dieu dans le Christ ;
Lui qui est sans péché, Dieu L’a fait péché pour nous.

4 - Voici maintenant le temps de la supplication
Priez Dieu, votre Père, qui est là, dans le secret,
Et votre Père exaucera les désirs de votre cœur.

5 - Voici maintenant le temps de la pénitence,
Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête,
Et la joie du Seigneur resplendira sur ton visage.

6 - Voici maintenant le temps de la miséricorde ;
Ouvre ton cœur au pauvre et partage ton pain,
Et Dieu te comblera de la douceur de sa bénédiction. 

7 – Gloire à Toi notre Père qui nous ouvres un Jour nouveau,
Pour que nous entrions avec ton Fils au lieu de ton repos,
Dans le pardon de l’Esprit qui vient tourner notre cœur vers Toi.