Edito Novembre 2018

"Dieu sera tout en tous ! (1Co 15,28)

Saint Augustin commentant ce passage de l’Epître aux Corinthiens dit "Dieu sera toutes choses à tous les esprits bienheureux, parce qu’Il sera leur commun spectacle, Il sera leur commune joie, Il sera leur commune paix".

Certes, pour être bienheureux, il ne faut point être trompé, ne rien souffrir, ne rien craindre. Dans le royaume des Cieux, la Jérusalem céleste, il n’y a point d’erreur, on voit Dieu ; il n’y a pas de douleur, on y jouit de Dieu ; il n’y a pas de crainte ni d’inquiétude, on y repose à jamais en Dieu. Dans le royaume de Dieu, on y est vraiment bienheureux parce que nous y avons le véritable exercice de nos esprits ; nous goûtons dans cette jouissance le parfait contentement de nos coeurs ; nous possédons dans cette paix l’immuable affermissement de notre repos.

C’est la grande récompense vécue par tous ceux qui acceptent d’aimer et de servir Dieu pour Dieu Lui-même dans l’amour et le service des frères et de soi-même toujours par amour pour Dieu.

Apprécions comment "Dieu est admirable dans ses saints" (Ps 67,36) ! Les saints sont l’ouvrage de Dieu. C’est Lui qui sanctifie ! Dieu est admirable de nous donner des saints pour intercesseurs, pour modèles, pour exemples.

L’exemple des saints opère en nous trois merveilleux effets : il nous persuade la sainteté, il nous adoucit la pratique, il nous ôte tout prétexte par lequel nous pourrions nous dispenser de l’embrasser !

Dans son enseignement des Béatitudes (Mt 5,1-12), Jésus enseigne la science des saints ! Les saints y trouvent le secret d’accorder, dans le monde qui les entoure, leur condition avec leur Foi. Ils se servent de leur Foi pour santifier leur vie en même temps qu’ils mettent à profit leur condition pour se rendre parfaits dans leur Foi.

Les saints ne cherchent pas la sainteté en dehors de leur condition, ils se sanctifient même jusque dans les conditions qui semblent les plus opposées à la sainteté. La Foi sert aux saints pour éviter les désordres auxquels leur condition est sujette, pour accomplir les dévoirs dont leur conditon est chargée.

Les saints comprennent que leur avenir est que

Dieu soit tout en eux, et eux tout en Dieu !

Dans cette maison du Père où chacun peut trouver sa demeure, à la place que Jésus lui prépare et pour laquelle Il viendra le prendre, afin que là où Il est, lui aussi soit avec Lui (cf Jn 14,2-3).

 

Abbé Régis l’Huillier+, curé

.

 

 

 

Agenda

Plus...

Liens