SENSIBILISER AUTOUR DE VOUS

Témoignages

« Grâce à votre compassion et votre soutien, j’ai recouvré ma liberté, et je vous en remercie tous sincèrement. Mais je vous en prie, ne cessez pas d’aider celles et ceux qui languissent encore en prison au Vietnam. Ils sont encore nombreux à languir derrière des barreaux, et ils ont besoin de votre aide. Continuez de vous battre à nos côtés.  » Tran Thi Nga (Vietnam), lauréate du prix de la Fondation de l’ACAT.

« Votre arme, le stylo, c’est quelque chose d’extraordinaire, vous ne pouvez pas savoir comme c’est extraordinaire » Antoinette Chahine (Liban)

« Surtout, continuez ! Les autorités ont peur de vous. Votre action, c’est notre bouclier ! »

« Je ne pensais pas qu’il y avait des gens aussi humains sur la terre »

Vous vous dites " Ca ne sert à rien d’agir ". Si, il faut continuer !


 


 

 

 

 

 

 

 

 

Août 2021

CHINE : J’AGIS PPOUR QUE ZHANG ZHAN SOIT LIBEREE

Zhang Zhan est une journaliste citoyenne qui, dès février 2020, a filmé et dénoncé les conditions sanitaires à Wuhan. Détenue depuis mai 2020 et condamnée en décembre 2020 à quatre ans de prison, elle est détenue dans des conditions préoccupantes pour sa santé. En savoir plus.

Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE

Sachez que grâce à vous... en FRANCE, le conseil constitutionnel écarte les articles les plus controversés de la loi sécurité
Le Conseil constitutionnel a statué, jeudi 20 mai, en censurant plusieurs articles de la loi sécurité globale, confirmant les inquiétudes exprimées par les défenseurs des libertés, dont l’ACAT-France. L’article 24 sanctionnant le fait de filmer des policiers est écarté et une large partie de l’article qui organisait l’utilisation des drones par les forces de l’ordre, notamment lors de manifestations, a été censurée.
L’ACAT-France se réjouit de cette décision.


Juillet 2021

MEXIQUE : J’AGIS POUR LA LIBERATION DE KENIA HERNANDEZ

La défenseure des droits humains mexicaine Kenia Hernandez milite en faveur des libertés depuis plusieurs années dans deux Etats du Mexique (le Guerrero et l’Ometepec). Elle a souvent été inquiétée pour son engagement. Elle est aujourd’hui harcelée.

Lisez l’appel et agissez !


 

 

BONNE NOUVELLE

Sachez que grâce à vous... en Egypte. Libération de la journaliste égyptienne Solafa Magdy, après 500 jours passés en prison.

Solafa Magdy était en prison depuis novembre 2019 pour avoir critiqué le pouvoir en place. Attablée à la terrasse d’un café au Caire, elle avait été arrêtée par la police avec son mari Hossam. Les autorités égyptiennes l’avaient accusée de diffuser de fausses informations et d’appartenir à un groupe terroriste.

 


Juin 2021

CAMEROUN : J’AGIS POUS QUE PAUL CHOUTA RETROUVE LA LIBERTE  !

Paul Chouta, blogueur camerounais, était en prison depuis le 28 mai 2019 dans une affaire de « diffamation et de propagation de fausses nouvelles ». Cela faisait plus de deux ans qu’il était maintenu injustement en détention provisoire. Son procès était régulièrement ajourné. Il vient d’être libéré !

Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE

Sachez que grâce à vous... au MAROC : L’historien Maâti Monjib mis en liberté provisoire le 23 mars 2021

L’historien et défenseur des droits humains franco-marocain Maâti Monjib, en grève de la faim depuis 19 jours, est sorti de prison mardi après trois mois de détention. L’intellectuel de 60 ans était accusé de malversations dans la gestion d’un centre qu’il avait créé pour promouvoir le journalisme indépendant. Il avait surtout ouvertement accusé son pays de
« terroriser les journalistes et les opposants en général. L’ACAT se réjouit de cette libération.


Mai 2021

CAMEROUN : J’AGIS POUR QUE MANCHO BIBIXY RETROUVE LA LIBERTE !

Mancho Bibixy est détenu en représailles à ses discours publics dénonçant la marginalisation économique et sociale de la minorité anglophone au Cameroun. Selon les Nations unies, sa détention qui dure depuis plus de quatre ans est arbitraire

Lisez l’appel et agissez !

 

 

BONNE NOUVELLE

Sachez que grâce à vous... en TUNISIE : la militante féministe Rania Amdouni libérée !

L’étudiante en cinéma Rania Amdouni avait été interpellée en février 2021 après s’être emportée dans un commissariat où elle était venue se plaindre d’un nouvel incident de harcèlement commis par des policiers en civil. Alors qu’elle a été condamnée à 6 mois de prison, le juge a décidé d’alléger sa peine à une amende de 200 dinars et de libérer la militante.


Avril 2021

VIETNAM : J’AGIS POUR NGUYEN VAN HOA

Le mois d’avril marque le cinquième anniversaire de la catastrophe environnementale de Formosa et c’est en prison que le défenseur des droits humains Nguyen Van Hoa soufflera ses 26 bougies. Son seul crime : avoir osé filmer des manifestations et apporter son soutien aux familles de victimes.

Lisez l’apel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... en France, le Conseil d’Etat suspend la décision de geler la délivrance de visas pour rapprochement familial.

Plusieurs organisations dont l’ACAT, et des personnes étrangères, ont saisi le 16 décembre 2020 le juge des référés du Conseil d’État de requêtes en annulation, assorties de référés suspension, pour qu’il suspende le gel des visas de regroupement et de réunification familiaux. Par une ordonnance rendue le 21 janvier 2021, le Conseil d’État a suspendu la décision de geler la délivrance des visas. Les organisations requérantes se réjouissent de voir reconnue l’illégalité du comportement de l’administration mais resteront vigilantes.


Mars 2021

CHINE : J’AGIS POUR CHEN QIUSHI ET FANG BIN

Cela fait plus d’un an que les journalistes citoyens Chen Qiushi et Fang Bin sont portés disparus. Actifs sur les réseaux sociaux ils informaient la Chine et le reste du monde sur ce qui se passait réellement à Wuhan, épicentre de l’épidémie du Covid-19.

Lisez l’appel et agissez !


 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... adoption de la résolution pour un moratoire sur l’application de la peine de mort.
La Coalition mondiale contre la peine de mort et ses membres, dont la FIACAT (Fédération internationale des ACAT) félicitent chaleureusement l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) pour l’adoption, à une large majorité de 123 États, de la résolution pour un moratoire sur l’application de la peine de mort, le 16 décembre 2020.

Depuis de longues années, l’ACAT appelle les Chrétiens à se mobiliser contre la peine de mort. Cette résolution est une avancée vers son abolition.


Février 2021

RWANDA : J’AGIS POUR QUE LAURENT NKUNDA SOIT JUGE !

Le Général Laurent Nkunda, ex-chef de guerre congolais dont le nom apparaît dans le "Rapport Mapping" des Nations-Unies, a disparu des radars depuis plus de 10 ans. Il se fait discret au Rwanda, pays dans lequel il a été officiellement arrêté le 22 janvier 2009. Il y bénéficie d’une impunité notoire.

Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... Le Kazakhstan abolit la peine de mort.

Certes, un moratoire sur les exécutions était en vigueur depuis vingt ans au Kazakhstan, mais l’ACAT se réjouit d’apprendre que le pays a franchi un pas décisif en abolissant la peine de mort. Le chef de l’État a signalé qu’il avait ratifié le deuxième protocole facultatif se rapportant au pacte international relatif aux droits civils et politiques, adopté en 1966 par l’Assemblée générale des Nations unies. Ce texte oblige les signataires à abolir la peine capitale à l’intérieur de leurs frontières.


Janvier 2021

EGYPTE : J’AGIS POUR LA LIBERATION DE RAMY KAMEL

Depuis la révolution de 2011, Ramy Kamel défend le droit à la liberté de religion et documente les violations des droits humains perpétrées contre la communauté copte à laquelle il appartient. Arrêté en automne 2019, il est toujours en détention.

Lisez l’appel et agissez !
En savoir plus


 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... au MEXIQUE : José Luis Gutierrez Hernandez et César Hernandez Feliciano libérés !

José Luis et César, tous deux mayas Tsetales, sont accusés de rébellion pour avoir exercé pacifiquement leur droit de manifester contre l’implantation d’une caserne de la Garde nationale sur le territoire maya.
Après avoir été abusivement mis en détention préventive, ils sont enfin libres, mais restent poursuivis et sont placés sous contrôle judiciaire.

L’ACAT et FRAYBA, l’ONG partenaire sur place, restent mobilisées pour que justice leur soit rendue.


Décembre 2020

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : JE SOUTIENS LA LUTTE CONTRE L’IMPUNITE

Dans son discours d’investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi a promis « la réhabilitation et la consolidation d’un État de droit ». De nombreux Congolais attendent que le gouvernement s’engage véritablement dans la lutte contre l’impunité.
Lisez l’appel et agissez !

En savoir plus sur le « Rapport Mapping » publié en 2010. Il est temps que la vérité soit connue.

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... au BAHREÏN : le défenseur des droits Nabil Rajab libéré après quatre ans de détention.

Nabil Rajab a été libéré, après quatre ans de prison pour avoir exprimé des critiques vis-à-vis du gouvernement sur la situation des droits humains dans son pays. Il avait aussi dénoncé la participation du Bahreïn à la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis au Yémen.

L’ACAT était intervenue pour demander sa libération et la fin du harcèlement policier et judiciaire mené à son encontre.


Novembre 2020

MAROC : J’AGIS POUR QUE NAAMA ASFARI SOIT LIBERE

Malgré la condamnation du Maroc par le Comité contre la torture (CAT), Naâma Asfari demeure emprisonné dans les geôles marocaines depuis 10 ans avec 18 autres prisonniers sahraouis dans l’affaire du camp de Gdeim Izik. Défenseur des droits et militant de la cause sahraouie, il se bat pour sa libération et la reconnaissance des tortures qu’il a subies.

Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... en Egypte : Eman Al-Helw et de Hossam Ahmed enfin libéré.e.s !

L’actrice et défenseure des droits Eman Al-Helw et le transgenre Hossam Ahmed, arrêté.es en février 2019 avec d’autres nombreux manifestants pour avoir critiqué l’action du gouvernement égyptien sur les réseaux sociaux, viennent d’être libéré.e.s. Eman et Hossam faisaient partie des victimes mises en lumière lors de la Nuit des Veilleurs 2020.

L’ACAT, qui s’était beaucoup mobilisée pour demander leur libération, se réjouit de cette bonne nouvelle.


Octobre 2020

ARABIE SAOUDITE : CONTRE LA PEINE DE MORT, J’AGIS POUR LA LIBERATION DE SALMAN AL-AWDAH

 

Avec l’arrivée en 2015 de Salman Al-Saoud et de son fils le Prince héritier Mohammed Ben Salman, à la tête du royaume, le triste record de 184 personnes exécutées a été atteint en 2019. Salman Al-Awdah, un religieux très populaire, est enfermé dans les geôles saoudiennes depuis 3 ans et risque la peine de mort.
Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... en Italie  : migrants : la justice italienne reconnaît les tortures dans les prisons libyennes

Trois hommes ayant sévi dans une prison Libyenne ont été condamnés en Italie pour traite d’êtres humains, violences sexuelles, tortures, homicides, séquestration à des fins d’extorsion et aide à l’immigration irrégulière. Arrivés en Italie comme de nombreux migrants, ils ont été identifiés grâce aux témoignages de plusieurs victimes qui les ont reconnus. Arrêtés dans un centre d’accueil près de Messine, ils ont été condamnés à 20 ans de prison. C’est une première ! Cette condamnation consacre la reconnaissance du crime de torture, insérée dans le droit italien seulement depuis 2017.
L’ACAT se réjouit de cette avancée.


Septembre 2020

FRANCE : J’AGIS POUR METTRE FIN AU DELIT DE SOLIDARITE


Le « délit de solidarité » fait couler beaucoup d’encre. De nombreux aidants solidaires font l’objet de poursuites judiciaires parce qu’ils apportent une aide à autrui. Dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique répressive de lutte contre l’immigration, l’expression de la solidarité et de la fraternité est lourdement entravée.
Lisez l’appel et agissez !

 

BONNE NOUVELLE
Sachez que grâce à vous... au Soudan : transfert d’Ali Kushayb à la Cour Pénale Internationale

Le 8 juin 2020, la justice centrafricaine a procédé au transfert d’Ali Kushayb à la CPI. Cet ancien chef Janjawid du Darfour était recherché par la justice internationale pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » depuis près de 15 ans. Début 2020 il s’était réfugié dans le nord-est de la Centrafrique. Il devra répondre de cinquante chefs d’accusation pour les graves crimes commis dans la région du Darfour entre 2003 et 2004.

Au milieu des années 2000, l’ACAT s’est mobilisée contre l’impunité au Darfour et en faveur de la justice internationale.



Ventes d’armes  : la France complice ? (mars 2018)

Selon les Nations unies, le Yémen connaît « la plus grande crise humanitaire au monde ». Une crise imputable à une guerre alimentée par les ventes d’armes françaises.

- Pour trouver le nom de votre député, télécharger la liste des députés par circonscription
- Compléments d’informations : focus - article rubrique Agir - (Humains n°4)
- "Ce que la France cache" reportage de 5min d’Amnesty avec la participation d’Hélène LEGEAY (Responsable Maghreb-Moyen Orient à l’ACAT)

- Mai 2019 : Le cargo Bahri Yanbu gagne l’Espagne sans sa cargaison d’armes françaises. Lire la suite
Nouvelle victoire : Le cargo Bahri Tabuk repart sans armements Lire la suite
- Juillet 2019 : Appel aux parlementaires de 19 ONG sur le Yémen et les ventes d’armes françaises. Lire la suite
- Septembre 2019 : 14 Organisations Non Gouvernementales (ONG) dénoncent la convocation par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) de l’ONG ASER. Lire la suite
- 5 février 2020 : 17 organisations humanitaires et de défense des droits humains, parmi lesquelles l’ACAT, expriment leurs plus vives inquiétudes quant au passage du cargo saoudien Bahri Yanbu qui doit arriver à Cherbourg le 6 février 2020. Lire la suite
- 6 février 2020 : 7 ONG dont l’ACAT ont déposé un référé pour empêcher le transit du cargo saoudien Bahri Yanbu par le port français de Cherbourg, en raison de sa cargaison d’armes et de celles qu’il viendrait charger à son bord. Lire la suite
- 18 novembre 2020 : Ventes d’armes : un pas vers plus de transparence ! La mission d’information a rendu le 18 décembre son rapport sur les exportations d’armement. Lire la suite
- 8 décembre 2020 : Le double jeu du gouvernement français sur la transparence et le contrôle des ventes d’armes françaises. Le média Disclose révèle que l’exécutif entend enterrer les recommandations principales du rapport. Lire la suite.
 



LE BULLETIN REGIONAL

Télécharger ci-contre le dernier bulletin du "Quoi de 9 en Centre-Pyrénées ?". Il se fait l’écho de la vie de l’ACAT dans les 4 départements de la région (Ariège, Gers, Haute-Garonne et Tarn-et-Garonne). Il s’adresse aussi bien aux adhérents qu’aux sympathisants.

Correspondant départemental :
Jean-David RAYNAUD │ [Envoyer un courriel->mailto:jean-david.raynaud@orange.fr]

 

 

  • Contacts dans la région Centre-Pyrénées

    Pour contacter un Correspondant Départemental de l’Equipe d’Animation Régionale ou un animateur de groupe dans la région Centre-Pyrénées, cliquez ICI.

    Lire l'article
  • En savoir plus sur l’ACAT-France

    Lire l'article