Merci !

Merci à chacun pour votre grande générosité. La hausse exceptionnelle du denier en 2020 (+6,3% par rapport à 2019) ne s’est pas confirmée en 2021 : le montant du denier se fixe à 3,28 k € pour près de 14 000 donateurs.

Le nombre de donateurs est important car il montre aussi que tous les pratiquants ne participent pas encore à ce don missionnaire qu’est le denier. ). Toutes les autres ressources (quêtes, casuel, cierges et troncs) sont quant à elles en hausse, preuve du retour des fidèles dans les paroisses après la pandémie.

La progression des legs et des dépenses non récurrentes (cessions immobilières, dons ISF) permet à notre Eglise de grandir en développant projets pastoraux et immobiliers. Avec la reprise de toutes les activités pastorales, nous avons également réussi à limiter la hausse des charges (fonctionnement, exploitation) à 3,5 %. Ces éléments permettent de dégager, en 2021, un résultat positif de près de 600 k€.


Quelles perspectives pour 2022/2023 ?

L’urgence est de limiter le recul du denier et de convaincre de nouveaux donateurs (- 1000 donateurs chaque année en moyenne sur notre diocèse). Cela est d’autant plus nécessaire qu’en cette période d’inflation, nos charges vont augmenter en 2023.

Vous le savez, l’Eglise ne peut vivre sans votre don, il nous permet de faire vivre nos prêtres, les laïcs en mission ecclésiale et les salariés des services diocésains.

Par votre don, vous faites grandir l’Eglise et permettez que se réalisent les nombreux projets qui accomplissent sa mission. Merci d’avance !

 

Pour donner au denier de l’Eglise, pour votre paroisse, cliquez ici

 


Album photo


Actualité publiée le 10 novembre 2022