La cellule d’écoute pour les victimes ou les témoins

 

 

Cette cellule d’écoute a pour objectif d’accueillir et d’accompagner
es victimes d’abus sexuels, leurs familles ou des témoins.

Elle a donc la vocation et la particularité de s’adresser autant aux victimes qu’aux témoins.

 

Ce dispositif vise à ce que les personnes qui s’adressent au diocèse de Toulouse puissent trouver un véritable soutien et que leur souffrance puisse s’exprimer et être entendue.

Le diocèse s’engage à les accueillir, les écouter, les accompagner et les soutenir sur ces sujets douloureux, en toute confiance et en toute confidentialité.

Le dispositif d’accueil, d’écoute et de suivi mis en place veut traiter chaque cas de façon responsable. 

Pour favoriser la parole qui suppose une relation de confiance et souvent un accompagnement dans la durée, nous proposons deux actions :

- Informer pour prendre conscience de ce que signifie pour une personne le fait d’être abusée sexuellement, sur les moyens mis en œuvre par l’État, la société civile et l’Église pour lutter contre ce fléau : moyens juridiques, psychologiques, etc.

- Former pour avoir une écoute ajustée et pouvoir effectuer un discernement et, si nécessaire, orienter vers les personnes qui pourraient aider les victimes.

 

Les écoutants de la cellule sont trois personnes laïques, deux femmes et un homme qui ont accepté cette mission. Formées à l’accompagnement spirituel, elles se sont engagées à accompagner les victimes le temps nécessaire, ceci afin de ne pas multiplier les interlocuteurs.

 

« Ma mission consiste à dire à chacun, et en priorité aux pauvres et aux blessés, que le Christ est venu pour nous guérir.Nous avons tous du prix aux yeux de Dieu, et nulle blessure ne peut amoindrir l’amour qu’Il a pour chacun de nous. »

Mgr Le Gall, 3 mai 2016

 

 

 

 

Pour contacter
le diocèse de Toulouse

 

un téléphone et une adresse mail dédiés

 

06 30 26 94 01

signalement chez diocese-toulouse.org

 

Les RDV ont lieu dans un endroit discret

 

 

Le diocèse de Toulouse encourage également les personnes à s’adresser à la justice.
La victime est invitée à dénoncer son agresseur aux autorités judiciaires.
Dans tous les cas, toutes les accusations feront l’objet d’un signalement

Signalement à la justice - Contacts —>

 

Liens