Chrétiens divorcés, séparés ou remariés, votre évêque vous invite

Avec la pastorale familiale

Chrétiens divorcés, séparés ou remariés, votre évêque vous invite

Comme chaque année et pour la quatrième fois consécutive, Mgr Le Gall invite toutes les familles touchées par la séparation ou le divorce à une grande journée de rencontre, le samedi 17 mars 2018, autour de la pastorale familiale.

Tout en veillant à prendre en compte le désarroi et la souffrance de ces parents, il y sera largement question de la délicate place des enfants souvent pris au milieu de la tourmente. Un sujet sensible. Car il est en effet impératif de préserver autant que possible ces enfants des conflits des adultes.

Le pape François, soucieux des plus fragiles et des plus vulnérables, exprimait déjà dans Amoris Laetitia (AL 245, 246) son souci à l’égard des plus jeunes au moment où leurs parents s’écartent. Dans son Encyclique, il s’appuie sur les Pères synodaux qui ont souligné les conséquences de la séparation ou du divorce sur les enfants, qui ne doivent pas porter le poids de cet échec.

Le père Jean-Marie Petitclerc, salésien, éducateur spécialisé et écrivain proposera son expertise des questions d’éducation dans les zones sensibles. Il abordera les aspects psycho-éducatifs en jeu dans la séparation et, sans omettre les aspects évangéliques, donnera des repères à ces parents.

Son intervention sera appuyée par celle de Bérengère Dupont, médiatrice familiale et directrice de la Maison des droits des Enfants et des Jeunes, fondée il y a 15 ans à Toulouse par Marcelle Bongrain. Un lieu où la parole se libère puisque les enfants eux-mêmes peuvent y venir seuls ou accompagnés, rencontrer un psychologue ou un juriste, déposer leurs soucis et trouver une oreille attentive.

Outre les temps d’enseignement, les ressources proposées aux familles, la journée sera aussi et avant tout un grand moment partage et de convivialité. Une pause pour se tourner tous ensemble vers le Père miséricordieux.