Exposition sur le père Marie-Antoine de Lavaur, à Saint-Étienne (42)

À Saint-Étienne, au sanctuaire Notre-Dame du Bon Secours, du 12 au 30 juin 2019

Exposition sur le père Marie-Antoine de Lavaur, à Saint-Étienne (42)

Une exposition sur le père Marie-Antoine de Lavaur va s’ouvrir, cette fois à Saint-Étienne et dans sa région. Elle sera visible du 12 au 30 juin, au Sanctuaire Notre-Dame du Bon Secours, situé au 69 rue Franklin à Saint-Étienne .

L’inauguration aura lieu dimanche 16 juin après la messe de 17h, suivie d’un moment convivial.

Trois conférences de Jacqueline Baylé sont programmées durant le week-end :

- Samedi 15 juin à 15h30 : « Les Pèlerinages avec le Père Marie-Antoine - Sainte Germaine de Pibrac »,
au Sanctuaire de Notre-Dame de Valfleury, 71 rue du Genêt d’or 42320 Valfleury

- Samedi 15 juin à 20h30 : « Le Père Marie-Antoine et la mission »,
au Patronage Saint-Joseph 13 rue Victor Duchamp, à Saint-Étienne

- Dimanche 16 juin à 15h : « La spiritualité mariale du Père Marie-Antoine »,
au Sanctuaire Notre-Dame du Bon Secours 69 rue Flanklin, à Saint-Étienne
 

Entrée est libre.

 

L’exposition, très belle, colorée, est formée de 16 panneaux dos à dos de 2 m. sur 80 cm. Elle est itinérante et va, gratuitement, où on la demande.

Il a été choisi de présenter sainte Germaine de Pibrac, dont la fête est célébrée le 13 juin, par une semaine de pèlerinages dans la région de Toulouse. Sainte Germaine est connue de toute la France et au-delà. Sa statue à Choizinet en Lozère, peinte aux couleurs de Notre-Dame de Lourdes, dominant la vaste plaine, accueillait jadis les enfants battus et les orphelins, dans une institution fameuse, aujourd’hui en ruine, intégrant l’église dédiée à la bergère de Pibrac, au hameau de Choisinets.

Le père Marie-Antoine, qui a voulu fonder un orphelinat après avoir rempli bon nombre d’entre eux, ne pouvait pas ne pas connaître ce lieu tenu par ses amis les Frères des Écoles chrétiennes, qui seront forcés de le quitter en 1908. C’est à Mende, distante d’une cinquantaine de kilomètres, qu’il prêcha en 1903 son dernier Carême. Son oncle et protecteur aimant, le Fr. Floride, Frère des Écoles chrétiennes, deviendra à Rome le Procureur de son Ordre. Il mourra en 1880, avant qu’aboutisse en 1900 le procès de canonisation de Jean-Baptiste de la Salle, le fondateur, dont il fut le postulateur général.
(Extrait du livret de Jean-Claude Jaffé «  La Bergère et le Capucin, sainte Germaine, P. Marie-Antoine » aux Éditions du Pech).

Pour toute information  : 06 44 81 15 07 et à l’APMA : 05 61 62 65 81.

 

 

 


Evénement de l'agenda

du Samedi 15 Juin au Dimanche 16 Juin

Lieu : Saint-Etienne