Georges de La Tour, « Dieu est lumière »

ART ET SPIRITUALITÉ

Georges de La Tour, « Dieu est lumière »

Le peintre lorrain Georges de La Tour longtemps ignoré a été redécouvert au cours du XXe siècle pour prendre une place de premier plan dans la peinture de l’âge classique. S’il est connu dans le monde chrétien pour la célèbre Nativité, il est aussi connu des érudits par les représentations de Marie-Madeleine pénitente dans la nuit de sa méditation. Mais il est bien davantage. 
 
Très grand maître du réalisme, il étonne par ses portraits, par les scènes où il évoque la vie des humbles et des puissants. Mais au-delà de ses succès, ce qui le rend actuel est qu’il est témoin des joies et des tourments de son peuple de Lorraine. En ces temps de guerre, il ouvre les voies de l’avenir. En des temps de détresse, il montre la réconciliation de la chair et de l’esprit, de la passion violente et de la méditation secrète. Ce sera l’objet de la première conférence : « La dure loi des hommes  ».

Ses tableaux ouvrent sur l’expérience spirituelle, celle de la Bible, celle des saints tout au long de l’histoire, celle du peuple des humbles qui dans la tourmente garde l’espérance et ne désespère pas d’aimer. Ce sera le sujet de la deuxième conférence : « La force des saints  ».

La manière dont Georges de La Tour maîtrise la couleur et la lumière font de son œuvre une porte pour franchir le seuil de l’invisible et pénétrer au secret de la vie, représentée par la flamme qui brille dans la nuit et donne à la main et au visage d’être un appel à une présence, celle d’un Dieu qui est lumière.

Trois conférences pour entrer dans la spiritualité française

  • La dure loi des hommes : Mercredi 24 octobre
  • La force des saints : Mercredi 14 novembre
  • La lumière de la grâce : Mercredi 5 décembre

Conférences proposées par le frère Jean-Michel Maldamé, avec projection de diapositives

Couvent des Dominicains – Impasse Lacordaire (métro Faculté de Pharmacie) – 20 h 30

 


Evénement de l'agenda

Mercredi 14 Novembre à 20h30

Lieu : Couvent des Dominicains