Semaine Laudato Si

Avec la Commission diocésaine pour l’écologie

Semaine Laudato Si

RDV du 16 au 24 mai

La "semaine Laudato Si" : Un évènement diocésain en communion avec toute l’Eglise !


Pour fêter les 5 ans de la publication de l’encyclique Laudato Si, une proposition mondiale a été lancé par l’Eglise (via le dicastère pour la promotion du développement humain intégral) : la semaine Laudato Si !

L’encyclique Laudato Si est un appel lancé par le Pape au monde entier pour s’engager pour la sauvegarde de la création. Il appelle en particulier les chrétiens à vivre une conversion spirituelle qui soit une conversion écologique. Publié il y a 5 ans, ce texte est de plus en plus d’actualité au fur et à mesure que le temps passe, le besoin de conversion écologique se confirmant de jour en jour.

A la suite de cet appel lancé depuis Rome, la Commission diocésaine pour l’écologie coordonne dans le diocèse une série d’évènements. Nous espérons qu’un maximum de paroisses, de communautés, de familles, de groupes, de mouvements voudrons rejoindre ce courant, et s’unir à cette démarche, en communion avec tout le diocèse, et avec toute l’Eglise.
 

Comment participer ?

Nos propositions sont réparties en 3 catégories :
- Prier
- Discerner
- Préparer l’avenir
 

Prier

3 propositions :

1. Réciter cette prière dimanche 24 mai à 12h, en union de prière avec les chrétiens du monde entier.

2. S’inscrire pour un temps d’adoration entre 9h à 19h à la chapelle de la paroisse St Exupère, à Toulouse le 24 mai, et en faire un temps de prière pour la création. Il est obligatoire de s’inscrire sur ce formulaire pour ceux qui souhaitent y participer, afin d’assurer le respect des règles sanitaires, et le nombre limite de personnes.

3. Une des pistes pour vivre ce relais de prière est d’organiser un temps d’adoration en paroisse, ou un temps de prière avec un petit groupe chez vous, le dimanche 24 mai, et d’en faire un temps de prière pour la création, en invitant à y participer via les réseaux qui se sont révéles pendant le confinement. Nous vous invitons à utiliser la prière et la démarche que nous avons préparé pour cette occasion.

sur la carte ci-dessous nous essayons de recencer toutes les initiatives "Laudato Si" dans le diocèse pour cette semaine.

Voir en plein écran

Si vous acceptez d’organiser un temps d’adoration, nous vous demandons de remplir sur ce formulaire, afin que nous puissions coordonner les différents évènements, les communiquer et vous accompagner pour le respect des contraintes sanitaires.

 

Discerner

3 propositions :

1. Prendre un temps de discernement, avec la fiche d’aide à la relecture que nous vous proposons pour cette démarche. Nous vous proposons ainsi de relire les 5 ans qui se sont écoulés depuis la publication de l’encyclique, imaginer les 5 ans qui viennent, et mettre à profit l’expérience de la crise sanitaire actuelle pour discerner comment réagir face à la crise écologique.

Pour une relecture plus générale, il existe aussi d’autres propositions : les groupes de partage proposés par notre diocèse, ou l’exercice proposé par le philosophe et sociologue Bruno Latour.

Pourquoi ne pas appeler quelques personnes de son entourage ou de son groupe, pour organiser une rencontre fraternelle (pas plus de 10 personnes ...) et faire cet exercice ensemble ?
Pour toute rencontre ouverte à tous (dans la limite de 10 personnes), merci de remplir ce formulaire, afin que nous puissions coordonner les différents évènements, les communiquer (mettre sur la carte, etc) et vous accompagner pour le respect des contraintes sanitaires.

2. Discerner des alternatives possibles

- Réfléchir au monde que nous voulons continuer de construire en découvrant quelques pistes d’alternatives pour bâtir le monde avec de nouvelles idées, notamment rebâtir notre économie différement.

- Participer aux webinaires (conférences en ligne) organisés en français par le mouvement international qui organise la cette semaine Laudato Si. Infos et inscriptions ici.

- Réfléchir à l’aide des ressources en ligne, que la commission pour l’écologie vous propose.

3. Découvrir l’encyclique (disponible gratuitement en texte intégral, et même en audio sur internet) soit en la lisant directement, soit par des moyens plus simples dont voici une petite sélection : 
- La websérie "Clameurs" avec des scketchs, témoignages, interviews.
- Une série de videos faîtes par des franciscains français pour rendre accessible le message de Laudato Si, intitulées "le monde d’après".
- Ecrire à la commission écologie (commission.ecologie chez diocese-toulouse.org), pour organiser une visio conférence
- Lire une courte introduction (avec quelques citations) qui vous donnera envie de la lire.
 

Préparer l’avenir

3 propositions :

1. Répondre à ce petit questionnaire de 5 champs seulement, pour avoir votre vision, et essayer de voir ce qu’on pourrait faire localement pour l’écologie.

2. Reserver la date du dimanche 6 septembre 2020, pour participer à l’évènement du "WE diocésain pour la sauvegarde de la création" le plus proche de chez vous.

3. Participer à la préparation du Week-end diocésain pour la sauvegarde de la création des 5-6 septembre prochains, en créant ou rejoignant l’équipe de votre secteur qui prépare un évènement local. Pour cela il vous suffit de cliquer ici.

 

Pourquoi participer ?

Pour confier à Dieu toutes les idées qu’on a et qu’Il les fasse fructifier, pour faire du déconfinement le début d’une conversion. On a plein d’idées mais on ne veut pas faire les choses sans Dieu !

Parce que c’est une bonne occasion de faire une action en communauté après 2 mois de confinement intensifs, et que c’est facile à mettre en place.

Pour demander à Dieu de nous aider à voir notre monde avec son regard. Pour essayer de voir au long terme : Quel était le monde d’il y a 5 ans ? Celui d’aujourd’hui ? Quel pourrait être le monde dans 5 ans ?

Parce que l’encyclique Laudato Si est un texte passionnant, incroyablement d’actualité, inspiré, entrainant ! C’est l’occasion de le découvrir, de le redécouvrir, de l’incarner.

Parce que la conversion écologique, si c’est pas maintenant on va la faire quand ?

 


Actualité publiée le 14 mai 2020