Le mal s’oppose au dessein de Dieu. Les difficultés de toutes sortes jalonnent notre existence. Parfois comme écrasés d’accumulations de soucis, frustrations, trahisons, déceptions, échecs, maux et malheurs, nous en venons à nous imaginer cibles et victimes de forces maléfiques. Un peu comme aux abois, d’aucuns s’adressent aux voyants, mages, médiums, exorcistes auto-proclamés, désenvouteurs et sorciers en tout genre car fragilisés, nous éprouvons le sentiment d’avoir perdu notre liberté et d’être manipulés, voire possédés par des forces obscures. Notre souffrance est alors physique, psychique et spirituelle.
Alors il est bon de nous adresser à Dieu pour demander protection et libération, retrouver la source et la présence de Dieu en soi, tisser avec Lui des relations et, si nécessaire, prier avec le prêtre exorciste au nom de Jésus selon l’Evangile pour nous libérer d’entraves spirituelles. Ce n’est pas un acte magique. La personne concernée choisit de s’ouvrir à Dieu et de se laisser guider par Lui. Notre foi nous pacifie.
 
Vous êtes en difficulté, dans le désarroi, vous avez besoin d’être écouté dans le respect, d’être accompagné et soutenu pour traverser cette épreuve, et essayer de trouver un chemin de vie :
Prenez contact avec le service d’exorcisme et d’écoute du diocèse. Une équipe est à votre disposition dans une orientation spirituelle et chrétienne. Sous l’autorité du prêtre exorciste, nommé par l’Archevêque, la mission est assurée par une équipe de bénévoles : une religieuse, un psychologue et un médecin. La religieuse reçoit les appels téléphoniques et engage une conversation dans le but de vous aider à clarifier l’opportunité de votre demande. Elle vous proposera un rendez-vous avec un membre de l’équipe. La psychologue engagera avec vous un processus d’élucidation de vos difficultés et souffrances afin que vous retrouviez vos capacités d’affrontement au réel, provisoirement altérées par l’angoisse de votre vécu actuel. Si cela convient, elle vous proposera une rencontre avec le médecin. Il est possible qu’elle vous oriente vers des services non diocésains susceptibles de vous aider. Ainsi se fera jour l’opportunité du recours au prêtre exorciste qui vivra avec vous une prière de délivrance, voire un exorcisme.
 
Permanence téléphonique : 06.83.13.15.15
tous les jours sauf le week-end de 9 h à 12 h.
 
Chaque diocèse bénéficie d’un seul prêtre exorciste qui est nécessairement nommé par l’évêque. Or des personnes non mandatées par l’Église catholique romaine se présentent comme évêques ou prêtres exorcistes. Les consulter n‘est pas opportun puisqu’ils ne sont pas inscrits aux Ordos diocésains (annuaires ecclésiastiques qui peuvent être consultés auprès des paroisses ou des évêchés).