3ème semaine du Carême écologique : la chasteté

Avec la Commission diocésaine pour l’écologie

3ème semaine du Carême écologique : la chasteté

Au fil des semaines, le carnet de Carême diocésain nous propose de redécouvrir les vertus fondamentales de la vie chrétienne que nous sommes tous appelés à vivre pour nous conformer au Christ et revenir à l’Évangile. Cette semaine : la chasteté.

Dieu les bénit et leur dit :
« Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez- la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,
et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. 
 »
Gn 1, 28

 

Extraits du carnet de Carême écologique :

Prière pour notre Terre

Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne.
Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux. Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction. Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.
Merci parce que tu es avec nous tous les jours. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

 

 

 

Laudato Si’ en action

Recevoir les dons de Dieu,
m’émerveiller, contempler la Création

► Relire Laudato Si’ :

220. [La conversion écologique] implique gratitude et gratuité, c’est-à-dire une reconnaissance du monde comme don reçu de l’amour du Père, ce qui a pour conséquence des attitudes gratuites de renoncement et des attitudes généreuses. (…) Cette conversion implique aussi la conscience amoureuse de ne pas être déconnecté des autres créatures, de former avec les autres êtres de l’univers une belle communion universelle. Pour le croyant, le monde ne se contemple pas de l’extérieur mais de l’intérieur, en reconnaissant les liens par lesquels le Père nous a unis à tous les êtres.
Ainsi que : 53, 66-69, 115-117, 220, 236

 

► En quoi est-ce que l’écologie intégrale, c’est-à-dire ma relation à Dieu, à moi-même, aux autres et à la Création, m’invite à vivre cette vertu au quotidien ?

► Comment est-ce que l’exercice de la Foi dans ma vie chrétienne vient nourrir un changement de mon mode de vie pour renouveler ces quatre relations ?

 

Accéder ici au carnet de Carême en ligne
Actualité publiée le 7 mars 2021