Prier le jour des Cendres

 

Arrête la course,
ferme la radio,
dépose tes livres,
éloigne-toi des bavardages,
isole-toi dans le calme.
Assieds-toi
et laisse venir le silence.
S’asseoir pour Dieu,
c’est comme si pour lui
tu taillais un morceau
dans ton temps,
Et quand on aime,
on a le temps,
n’est-ce pas ?
S’asseoir en silence.
Pour une fois bâillonne tes soucis
et tes envies d’en parler.
Assieds-toi
pour regarder Dieu.
Et quand on aime, on regarde,
n’est-ce pas ?
S’asseoir avec Dieu,
prendre du repos avec lui,
goûter à sa présence.
Celui qui aime s’assied
près de son ami.

Charles Singer

 

 

Du côté de la nuit, qui appelle ?
J’entends : c’est la Voix du Seigneur.
Du côté de ma mort, qui m’appelle ?
Quoi ? Ce n’est pas encore ton heure ?

C’est son Jour que sans cesse Il prépare !
Sa Voix l’annonce : est-il en vue ?
Elle frappe à notre mémoire...
Comme si nous l’avions connu !

Elle nous invite au Carême !
La Pâque est au bout de ce temps.
Le Seigneur nous précède en nous-mêmes !
Notre avenir est au-dedans !

Patrice de La Tour du Pin (1911-1975)

 

 

Seigneur, Tu vois ce qui est invisible et Tu tiens compte de nos efforts tout au long de ces quarante jours vers Pâques. Tu nous invites à changer nos cœurs par la prière, le jeûne et l’aumône. Renouvelle dans notre famille le désir de Te prier avec fidélité et persévérance. Apprends-nous à prier en inspirant Toi-même nos cœurs.

Durant ce Carême, ouvre les portes de nos cœurs à ton Appel. Prépare-nous à fêter la Résurrection en choisissant de vivre plus souvent en ta Présence. Une journée sans prière est comme une journée morte. Que ta Parole soit plus forte que nos bavardages. Aide-nous à être fidèles, à nous retrouver chaque jour autour de Toi afin que nos activités retrouvent leur source en Toi.

Qu’en ce temps de Carême, notre prière renouvelle notre joie d’être réunis ensemble autour de Toi. Aide-nous à résister à la paresse spirituelle et à l’à-peu-près qui ne rend pas généreux. Comme il est difficile d’arrêter nos activités pour prier ! Soutiens-nous dans cet effort pour arriver plus sûrement jusqu’au matin de Pâques.

Ainsi soit-il.

Abbé Ludovic Lécuru