Trois nouveaux prêtres

Gérard, Thierry et Grégoire vont être ordonnés prêtres. C’est pour nous une grande joie et pour l’Église et même le monde, une grande grâce. Par le sacrement de l’ordre et le don de l’Esprit Saint, ces trois hommes vont être configurés au Christ Pasteur de son peuple, c’est-à-dire qu’ils vont devenir, pour nous, visage du Christ Bon Pasteur. Tout au long de leur vie, ils devront toujours être visage du Christ. Dans les sacrements qu’ils donneront, dans l’annonce de la Bonne Nouvelle, dans leur proximité auprès des plus petits, des pauvres, des pécheurs, ils permettront au Christ de donner sa vie, son amour, sa lumière.

Mais pour vivre cela, pour être cela, ils devront chaque jour recevoir la force même du Christ dans la prière, dans l’oraison, l’adoration, la célébration de l’eucharistie. Le prêtre n’est pas un fonctionnaire du religieux ou du sacré. Il n’est pas non plus un distributeur automatique des sacrements et bénédictions. Il est pour nous le Christ qui se donne, qui donne sa vie par amour et c’est ce don qui porte du fruit. Mais pour vivre ce don, il faut se donner sans entrave à Celui qui est la source de tout, à Celui qui les a choisis, appelés, consacrés. Le prêtre n’est pas un chef omnipotent, un roi qui règne et gouverne son peuple ; il est serviteur du Seigneur et serviteur de ses frères. Le prêtre n’est jamais aussi grand que lorsqu’il se fait tout petit, à l’image de Celui qu’il sert et qui s’est fait tout petit, de la crèche à la croix.

Pour vivre ce don, nos jeunes prêtres auront aussi besoin de nous, de nos prières, de notre confiance, de notre présence, de notre bienveillance. Il est si important que nous aimions nos prêtres, pas tant pour ce qu’ils font mais pour ce qu’ils sont.
Rendons grâce au Seigneur, de tout notre cœur, pour ce cadeau qu’il nous fait en nous donnant trois nouveaux prêtres. Soutenons-les de nos prières pour qu’ils puissent accomplir pleinement la mission que le Christ et l’Église leur confie, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

Père Stéphane Ayouaz