Saint-Valentin biblique : Et si la Femme faisait la cour à l’Homme ?

Saint-Valentin biblique : Et si la Femme faisait la cour à l’Homme ?

Dans le Cantique des Cantiques, le poème des Amoureux par excellence, ceux des Cieux et ceux de la Terre, il est un étrange verset : « Je suis à mon bien-aimé : et sur moi, son désir » (Ct 7,11). Pourquoi étrange ? Parce qu’il semble inverser le rôle de la Femme par rapport à l’Homme ; il semble même dire exactement le contraire qu’un autre verset bien plus célèbre, celui de Genèse 3,16, qui raconte les malheureuses conséquences du premier péché dans les relations conjugales : « Et Dieu dit à la femme : “(…) et vers ton homme ton désir et lui dominera sur toi  ». Autrement dit, le verset du Cantique des Cantiques semble être le parfait antidote à la défiguration de l’Humanité, image de Dieu des origines : « en l’image de Dieu il le créa, mâle et femelle il les créa. Et Dieu les bénit  » (Gn 1,27-28).

Or, c’est bien cela la Bonne Nouvelle de la Saint Valentin que nous avons à vivre et à annoncer au monde : Dieu restaure le vrai désir mutuel des hommes et des femmes en brisant la domination de l’un sur l’autre et en rétablissant leur égale dignité en Lui. Saint Paul, dans son épitre aux Galates, ne dit pas autre chose lorsque, parlant des différentes divisions religieuses, sociales et de genre, il affirme : « Il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus » (Ga 3,28). Il ne nie évidemment pas les différences sociales, religieuses ou sexuelles, mais il proclame l’abolition du mur de la haine qui sépare les uns des autres, grâce au Christ Jésus, notre paix.

L’union de l’Homme et de la Femme dans le Christ fait resplendir la beauté de l’Humanité réconciliée, l’Église, « et les deux ne feront qu’une seule chair  » (cf. Gn 2,24 relu par Ep 5,31-32). Ce qui nous renvoie à un ultime verset biblique encore plus étrange que celui de Ct 7, 11 : « Le Seigneur crée du nouveau sur la terre : la femme fait la cour à l’homme » (Jr 31,22).

Bonne divine nouveauté à tous, en cette Saint Valentin renouvelée !

Père Jean Emmanuel de Ena, o.c.d.
Édito du Soif de Toi de février 2020

 

 


Actualité publiée le 13 février 2020

 

 

Prière quotidienne des époux :

« Seigneur, Père Saint, Dieu tout-puissant et éternel,
nous rendons grâce et nous bénissons ton saint Nom ;
tu as créé l’homme et la femme et as béni leur union
pour qu’ils soient l’un pour l’autre une aide et un soutien.
Souviens-toi de nous aujourd’hui.
Protège-nous et fais que notre amour,
à l’image de celui du Christ et de l’Église,
soit un don et un dévouement.
Accorde-nous de vivre longtemps ensemble, dans la joie et la paix,
afin que nos cœurs fassent sans cesse monter vers toi,
par ton Fils dans l’Esprit-Saint, louange et action de grâces.
Par le Christ, notre Seigneur.

Amen. »