Festival Cinéma et Droits de l’Homme

Avec le CCFD-Terre solidaire

Festival Cinéma et Droits de l’Homme

Avec la pandémie du coronavirus les droits humains sont à la peine, les inégalités se creusent et les libertés sont questionnées par les confinements, les couvre-feux, les fermetures de frontières…

Dans ce contexte et malgré les incertitudes, le collectif organisateur a décidé de maintenir sa 14ᵉ édition du Festival Cinéma et Droits de l’Homme et vous propose seize films autour de différentes thématiques qui feront l’objet de débat avec de nombreux intervenants.

Parmi les thématiques abordées pour l’édition du Festival 2021, la liberté d’expression, les droits des femmes, la souffrance au travail, les conflits armés et leurs victimes civiles, les mineurs isolés, les dérives du numérique…

En raison des limitations d’accès aux salles de cinéma, nous avons pris la décision de prolonger le festival en proposant des séances virtuelles jusqu’à un retour en salle dès que cela sera possible.

Toutefois, au mois de janvier, nous vous invitons à vous connecter sur la plateforme de vidéo à la demande des Mutins de Pangée (https://www.cinemutins.com/festival-cinema-droits-de-l-homme)
pour y retrouver deux films de la sélection :

  • “Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine”, à partir du 9 janvier
  •  “Made in Bangladesh”, à partir du 16 janvier

Ces visionnages seront suivis de débats en ligne qui se tiendront le samedi suivant dans l’aprèsmidi, en visioconférence (https://us02web.zoom.us/j/8966714470), nous espérons vous y retrouver :

  • le samedi 16 janvier à 17h00, sur le conflit israélo-palestinien avec Pierre Stambul, porte-parole de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et Sarah Katz, militante pour la Palestine
  • le samedi 23 janvier à17h00, sur les exploitées de la mondialisation avec Nayla Ajaltouli, coordinatrice du collectif “Éthique sur l’étiquette” et Marie Graciet, ex-inspectrice du travail et militante CGT.

Si, après avoir vu le film, vous souhaitez adresser des questions aux intervenants, vous pouvez le faire par mail (contact@festival-cinema-droitsdelhomme.fr) ou en direct durant la visioconférence.

Pour la suite de notre programmation vous pourrez retrouver toutes les informations actualisées :

Le collectif organisateur du FCDH.